Poule C : la bataille pour la première place

0
1

La poule C bouclera sa phase de poule aujourd’hui avec les rencontres qui opposeront les deux équipes déjà qualifiées à savoir le Gabon et la Tunisie et celles qui vont chercher à sauver l’honneur le Niger et le Maroc, les deux ayant toutes été déjà éliminées.

L’enjeu de la confrontation qui opposera le Gabon à la Tunisie, leaders du groupe C avec 6 points, consiste à prendre la tête du groupe, afin d’éviter le Ghana, en quarts de finale. A la fin de partie Gabon – Maroc (3-2), le coach franco-allemand de Gabon, Gernot Rhor n’a pas caché sa satisfaction de se présenter en habit de favori au poste de leader de ce groupe « pour éviter de jouer contre le Ghana en quarts de finale. D’ou l’importance de son troisième but dénommé but de la victoire contre le Maroc, inscrit dans le temps additionnel ». Les tunisiens maudissent quelque peu la défense marocaine pour avoir concédé un but dans les derniers instants du match face au Gabon, alors qu’un partage des points aurait beaucoup arrangé leurs affaires. Cette rencontre promet beaucoup. Les Tunisiens, qui ont l’habitude de partir lentement et terminer fort dans cette compétition, ne font pas une montagne des Panthères. Ils disposent de suffisamment d’arguments pour « arracher » le billet retour, à Libreville, pour jouer contre le Mali ou la Guinée et laisser le Gabon en découdre avec le Ghana.

A priori, les locaux partent avec un petit avantage, dans la mesure où les camarades de Enrique Obameyang ne sont pas obligés de remporter ce match pour préserver leur pole position au classement du groupe C. Un nul suffira à leur bonheur et à celui de leur entraîneur. Le défi tunisien sera justement de sortir vainqueur de ce rendez-vous. Pour cela, Sami Trabelsi reconduira le groupe qui a débuté le match face au Maroc. La seule incertitude concerne l’état de santé de l’attaquant Saber, qui n’est pas totalement remis de la blessure qu’il a contractée lors du derby maghrébin. La question qui se pose est de savoir : en cas de forfait de Saber, qui le remplacera ? Dans un schéma offensif, c’est sans nul doute Amine Chermiti qui paraît le plus apte à rendre service. Sa pointe de vitesse, sa vélocité et son sens du but plaident en sa faveur. Le coach du Gabon a les mêmes soucis. Il ne sait pas quoi faire avec Daniel Cousin, qui n’a pas débuté les deux premiers matches, mais qui, à chaque rentrée, apporte le plus attendu. Le but qu’il a marqué contre le Maroc, le second de son équipe, lui a fait gagner des points dans la course à la titularisation pour le décisif Gabon-Tunisie de ce soir. Le perdant de ce match sera en sursis jusqu’au 5 février, date de sa rencontre avec le Ghana à Franceville. Les Black Stars font peur à tout le monde. Le mieux serait de les éviter… jusqu’à la finale. C’est l’objectif des Gabonais et des Tunisiens.

Aujourd’hui à Franceville

18h : Gabon – Tunisie

à Libreville

18h : Niger – Maroc

 

Boubacar Thiéro

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.