Poulô engagé à soutenir le Centre Bobabin de feu Mamadou Kéïta dit Capi

0
Poulô engagé à soutenir le Centre Bobabin de feu Mamadou Kéïta dit Capi
Le ministre des sports et la fille de feu Capi

Reconnu pour son pragmatisme, le ministre des sports Housseini Amion Guindo est très déterminé à honorer tous les sportifs qui ont servi la nation. C’est dans ce cadre qu’il a effectué une visite au Centre Bobabin de feu Mamadou Kéita dit Capi le mardi 21 octobre. Il s’agissait pour le patron du département des sports de s’enquérir de l’état de fonctionnement de ce centre de football.

Une reconnaissance du mérite que la fille de feu Capi Marietou Kéita (gérante du centre) a apprécié à sa juste valeur. Elle s’est dite très heureuse de cette marque de considération du ministre des sports envers son défunt père. De ce fait elle a déclaré que : “ le Mali signifiait beaucoup pour mon père et il a tout donné pour ce pays. Patriote, incorruptible et rigoureux, Capi n’a jamais été ingrat envers le Mali. Et aujourd’hui, nous voulons que son nom, ses œuvres et ses idées ne s’effacent pas dans la mémoire de ses compatriotes. C’est dire que nous souhaitons continuer le travail qu’il avait commencé “.

Pour le ministre des Sports Housseini Amion Guindo, ce n’est que légitime d’honorer Capi. “De son vivant, il a beaucoup apporté au football malien. Il a été l’un des grands artisans de Yaoundé 72, mais rarement on parle de lui. C’est un devoir pour nous de soutenir les œuvres qu’il a laissé comme héritage. Et nous allons tout faire pour aider ce centre de football pour que son nom reste ” a dit Poulô.

Signalons que le Centre Bobabin a ouvert ses portes aux jeunes footballeurs âgés de 5 à 18 ans depuis le 4 juillet 2004. Il a son siège dans l’enceinte du centre Olympafrica de Banankabougou. Il a comme mission de servir de relais et de tremplin aux jeunes footballeurs dans leur future carrière professionnelle. Et, la formation des jeunes est assurée par des encadreurs qui ont acquis des connaissances avec Capi.

Sory Ibrahima Coulibaly

PARTAGER