Pour soutenir les Aigles : Faites le #144# option 6 et envoyer votre participation par Orange Money, au 79 77 77 77

4

C’est le jeudi 29 novembre 2012 que l’opération baptisée « Soutenons les Aigles du Mali » a été officiellement lancée au cours d’une conférence de presse organisée par le Ministre des sports, Hamèye Founè Mahalmadane.

 L’objectif de cette opération est de soutenir le Gouvernement du Mali dans le financement et la participation des Aigles à la CAN Orange, Afrique du Sud 2013 mais aussi la participation des autres sélections nationales (CAN junior Algérie 2013 ; la Coupe du monde basketball féminin junior, Lituanie 2013 ; l’Afrobasket masculin et féminin prévu respectivement à Abidjan et à Maputo en 2013)  aux phases finales des compétitions internationales.

Pour la réussite de l’opération, Orange Mali, sponsor officiel du football et du basketball, vient de mettre en place un mécanisme à travers son produit Orange Money pour la mobilisation des fonds. La stratégie porte sur le téléphone mobile à travers le service Orange Money. Afin de permettre au public de faire des dons aux Aigles, le mécanisme consiste à composer #144# option 6 pour envoyer votre participation par Orange Money au 79 77 77 77. On peut faire don de 100 f cfa à 400 000 f cfa, renouvelable n-fois.

Pour la seule campagne des Aigles à la CAN Orange 2013, le Gouvernement, pour des raisons conjoncturelles, a réduit la taille de la délégation malienne de 70 à 45 personnes. Trente places seront réservées aux joueurs et à l’encadrement technique, les 15 places restantes seront pour les officiels, des journalistes et des supporters. Le coût de la participation s’élèverait à 2, 2 milliards de FCFA dont 1,8 milliards réservé au paiement des primes.

M. DIALLO  

 

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Soyons plus claire.vous voulez juste nous arnaquer.dites au moins une raisin pourke les pauvres payent pour les plus riches .le ridicul ne tu plus au Mali .

  2. comment aider des gens qui ont les moyens plus que toi ;la solidaritĂ© devrait venir d’eux d’abord qui d’entre eux sont venus en aides Ă  la crise de leur pays Ă  savoir contribuer pr les deplacĂ©s du nord et Ă  l’armĂ©e. Ils ne sont pas plus malien que nous ils paiyent pas d’impot sur leur fortune au mali

Comments are closed.