Préliminaires Aller de la Coupe CAF 2016 : L’AS Bakaridjan évite la défaite à domicile

1

Les compétitions africaines ont repris le vendredi 12 février. Le 1er représentant malien, l’AS Bakaridan, pour son baptême du feu, a raté de peu la défaite à domicile face au Stade Gabésien de Tunisie (1 – 1).

Dans l’après-midi de vendredi, le Stade Modibo Keita était aux couleurs rouge et vert de l’équipe de Barouéli. Pour cette première dans une compétition africaine, les jeunes de Moussa Keita Dougoutigui avaient en face d’eux une équipe qui était à leur portée.

C’est à 16 heures exactement que le central Gambien Sherif Njie  a donné  le coup d’envoi de la 1ère confrontation du 1er représentant malien à la Coupe CAF 2016. Dès l’entame du jeu, les deux équipes s’observent pendant quelques minutes, avant que les Rouges du Bakaridjan ne se montrent dangereux dès la 11ème minute, par une frappe cadrée du couloir gauche, écartée par le portier tunisien en corner.

Pendant au moins une bonne dizaine de minutes, les poulains de Dougoutigui ont raté les plus belles occasions, tantôt sur balle arrêtée, tantôt sur des initiatives individuelles par les côtés. Les visiteurs, ayant opté pour la prudence, et surtout avec quelques matches de championnat dans les jambes, commencèrent alors à mettre le pressing haut.

Sur une entrée de jeu des Rouges, le Capitaine tunisien, Aliou Cissé, récupéra le cuir, élimina un défenseur rouge et arma une frappe intérieure. Le poteau renverra la balle, mais la tête du portier de Bakaridjan fera repartir le cuir au fond des filets. 1 à 0 pour les Tunisiens. La mi-temps interviendra sur ce petit avantage des visiteurs.

A la reprise, les hommes de Dougoutigui sont revenus plus frais et plus déterminés que leur adversaire du jour, qui semblaient se contenter de ce petit avantage. Ils multiplièrent les occasions, mais, par manque de réalisme, gâchèrent leurs plus franches occasions.

Leurs efforts finirent par être récompensés à la 51ème minute, sur un coup franc botté par Mohamed Maiga. La balle traina dans la surface des visiteurs et un joueur de Bakaridjan plaça le ballon sous les aisselles du portier tunisien, avant que celui-ci ne finisse sa course au fond des filets. C’était l’égalisation pour les hôtes.

Pour le reste, les deux équipent firent chacune quelques tentatives pour aggraver le score en leur faveur, sans succès. Les coaches ont fait entrer leurs jokers, mais le score n’évoluera pas. L’arbitre Gambien siffla la fin du match sur ce score de parité.

En attendant le match retour, prévu dans une semaine en Tunisie, Moussa Keita Dougoutigui et ses poulains peuvent dire Dieu merci. Le pire a été évité de peu et le Championnat national Ligue 1 Orange sera de retour d’ici là.

Mohamed Naman Keita                                  

 

PARTAGER

1 commentaire

  1. les jeunes n’ont pas de competition. Le championnat reprend ses droits ce mois, et personne ne nous empechera de jouer.

Comments are closed.