Premier League – Chelsea au ralenti

0
0

En petite forme en ouverture du Boxing Day, les Blues ont dû se contenter d’un troisième match nul consécutif face à leurs voisins de Fulham (1-1). En manque de cohésion collective et de volonté offensive, les joueurs de Villas-Boas ont loupé l’occasion de monter sur le podium.

CHELSEA – FULHAM : 1-1

Buts : Mata (47e) pour Chelsea – Dempsey (56e) pour Fulham

Le partage des points sur le terrain de Tottenham avait été accueilli avec le sourire du côté de Chelsea (1-1, 17e j), le nul concédé sur le même score face Fulham aura une saveur beaucoup plus aigre. En ouverture du Boxing Day, les Blues avaient l’occasion d’enfoncer leurs plus proches voisins dans le derby de l’Ouest de Londres mais ils se sont révélés trop déficients sur le plan collectif. Ils restent à la quatrième place derrière Tottenham et se retrouvent sous la menace d’Arsenal. Sérieux en défense et solides mentalement, les Cottagers, eux, ont su réagir après la récente déroute subie devant Manchester United (0-5).

A Stamford Bridge, les joueurs de Villas-Boas n’ont pas su d’entrée mettre la pression sur une équipe en plein doute. Intenable ces derniers temps, Sturridge n’a jamais montré la percussion nécessaire pour déstabiliser un bloc bien organisé mais pas franchement imperméable. Titulaire en pointe pour la première fois depuis deux mois, Torres, de son côté, a eu le mérite de se démener mais manquait beaucoup trop de soutien. Avec un milieu de terrain incapable de trouver ses marques à l’image d’un Lampard très décevant, les Blues ont peiné durant toute la première période.

Stockdale résiste à Drogba

A la reprise, les locaux ont tout de suite montré davantage de détermination et Mata, profitant d’un bon travail dos au but de Torres, a ouvert le score d’une reprise du gauche (1-0, 47e). La situation semblait débloquée mais les joueurs de Chelsea ont choisi de se reposer sur ce maigre avantage. Exploitant cette passivité et la naïveté d’Ashley Cole face à Ruiz, l’Américain Demspey a égalisé en reprenant à bout portant le petit centre à ras de terre de son partenaire costaricien (1-1, 56e). Malgré la titularisation surprise de David Luiz, de retour d’une blessure à un genou, l’arrière-garde des Blues a craqué devant la plus mauvaise attaque à l’extérieur de Premier League (5 buts en 9 déplacements désormais).

Chelsea n’a même pas mené pendant dix minutes et Villas Boas a dû lancer Malouda (61e) puis Drogba (71e) pour dynamiser une attaque peu brillante. Les nouveaux entrants ont fait du bien et Stockdale, le portier adverse, a été mitraillé de toutes parts en fin de match. Le dernier rempart, remplaçant de Schwarzer blessé, a pourtant tout repoussé. Après trois nuls consécutifs, Chelsea devra se faire violence pour renouer avec le succès face à Aston Villa samedi prochain et éviter d’être le grand perdant d’une folle semaine de compétition.

Damien DORSO / Eurosport

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.