Premier League – Chelsea neutralise Tottenham

0
1

Devant son public, Tottenham n’a pas pu prendre le dessus sur Chelsea (1-1) en clôture de la 17e journée de Premier League. Les Spurs restent à la troisième place du classement à sept points de Manchester United et neuf du leader, Manchester City. Chelsea est quatrième à deux points de Tottenham.

Pas de vainqueur dans le derby londonien de cette 17e journée de Premier League. Dans son antre de White Hart Lane, Tottenham n’est pas parvenu à s’imposer devant Chelsea (1-1) malgré l’ouverture du score rapide d’Emmanuel Adebayor pour les Spurs (8e). Les Blues ont égalisé un quart d’heure plus tard par Daniel Sturridge (23e) et auraient même pu prendre l’avantage si le tir de Didier Drogba n’avait pas heurté le poteau quelques minutes plus tard. Tottenham a aussi eu l’occasion de s’imposer en fin de match, maisJohn Terry a repoussé la tentative d’Emmanuel Adebayor à proximité de sa ligne de but (90e+2). Toujours troisième au classement, avec un match en retard, Tottenham est à sept points de Manchester United, deuxième, et neuf de leader, Manchester City. Grâce à ce nul, Chelsea reprend un point d’avance sur Arsenal à la quatrième place, et reste à deux longueurs des Spurs.

Les hommes d’Harry Redknapp, qui ont un match en retard à jouer contre Wolverhampton, s’affirment comme de sérieux prétendants à une qualification pour Ligue des Champions. Ils ont en tout cas le jeu pour. Car si les Hotspurs voient s’éloigner la perspective du titre, qui leur échappe depuis 1961, ils développent cette année l’un des “jeu les plus excitants de Premier League”. C’est Sir Alex Ferguson himself qui le dit. Il est loin le temps où Chelsea déroulait à White Hart Lane, surnommé “Three Point Lane” après 17 matches sans défaite des Blues chez leurs voisins.

Sturridge-Adebayor, la preuve par 9

A Londres, on a assisté à un match spectaculaire. A droite comme à gauche, les dédoublements n’ont jamais cessé, les deux latéraux multipliant les combinaisons avec Modric et Bale… quand le Gallois ne perçait pas plein axe, à toute vitesse, pour donner le tournis à l’arrière-garde des Blues, comme à la 8e minute, lorsqu’il a délivré un caviar à Adebayor (9e but en 14 matches).

Mais, dominé pendant vingt minutes, Chelsea a fait le dos rond, à l’image de John Terry, exemplaire malgré la nouvelle affaire d’ampleur nationale dans laquelle est impliqué le capitaine des Blues. C’est lui qui, à quelques secondes de la fin, a sauvé les siens d’un tacle glissé (90e+2). Les Blues ont plié, n’ont pas cassé, et même envoyé aux Spurs un retour de bâton.

Chelsea a pris Tottenham à son propre jeu, et trouvé la solution sur les côtés. Bien lancé par Drogba, Ashley Cole a déboulé sur son côté gauche pour combiner pour trouver Sturridge dans la surface (23e), qui a inscrit son 9e but de la saison ce soir. Comme Adebayor… Les Blues ne méritaient pas de perdre ce 143e derby. Car jamais les hommes d’Andre Villas Boas n’ont refusé le jeu, à l’image du Brésilien Ramires, qui a toujours eu le souci de porter le jeu des Blues vers l’avant, ou du poteau trouvé par Drogba sur une volée (28e).

Thomas CHOLET / Eurosport

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.