Premier League – Liverpool en avait vraiment trop envie

0
 Liverpool Tottenham
Eurosport – Premier League 2013/2014 Liverpool Tottenham

Liverpool n’a pas laissé passer l’occasion. Vainqueurs de Tottenham (4-0), les Reds prennent les commandes de la Premier League à l’issue de la 32e journée. Chelsea pointe à deux longueurs et Manchester City (avec deux matches de moins), à quatre.

 

Liverpool est en tête de la Premier League. Liverpool peut rêver du titre. En étrillant Tottenham sur leur pelouse (4-0), les Reds ont pris les commandes du championnat. Ils se sont surtout offert une occasion rêvée de décrocher un titre qui leur échappe depuis 24 ans. A l’issue de cette 32e journée, ils comptent deux points d’avance sur Chelsea, et quatre sur Manchester City, qui a disputé deux matches de moins. Le choc du 13 avril entre Reds et Citizens s’annonce comme un des grands tournants de la saison.

 

 

Après le revers de Chelsea à Crystal Palace (1-0), Liverpool n’a pas laissé passer sa chance face aux Spurs. Tottenham n’a même pas eu le temps de rentrer dans la rencontre. Sur leur première attaque, les Reds ont fait mouche. Cette fois, pas besoin de Suarez ou de Sturridge pour ouvrir la marque. Le défenseur central des Spurs, Younès Kaboul, a lui-même repris le centre de Johnson sur un dégagement mal maîtrisé (1-0, 2e). Le début d’un match cauchemardesque pour le Français.

Un Suarez record

“Buteur”, Kaboul a été aussi impliqué sur le deuxième but, celui de Suarez. Opportuniste, l’Uruguayen a intercepté une passe de Dawson vers le Français avant d’aller crucifier Lloris d’une frappe du gauche (2-0, 25e). Un but historique. Avec cette réalisation, Luis Suarez rentre un peu plus dans la légende du club en devenant le meilleur buteur de son équipe sur une saison (29 buts). Une demi-heure de jeu à peine et la huitième victoire consécutive des Reds en championnat ne faisait déjà plus de doute.

 

 

Beaucoup plus entreprenant que son adversaire, Liverpool n’a jamais relâché son pressing sur une équipe de Tottenham totalement étouffée. En première période, seul Soldado est venu inquiéter Mignolet d’une frappe enroulée. De retour des vestiaires, Liverpool a continué sur le même rythme effréné, pour inscrire deux nouveaux buts, une frappe de Coutinho (55e) et un coup franc de Henderson (75e). Match plié. Rodgers s’est même permis de remplacer Steven Gerrard (70e). Il est sorti sous les ovations d’un public qui, comme le capitaine historique des Reds, croit plus que jamais au titre.

 

Lucile ALARD – Eurosport  /  30/03/2014

PARTAGER