Préparation et participation des équipes nationales du Mali aux compétitions de 2015 : Le ministre des Sports implique les investisseurs privés du Mali

0
Le ministre des sports , Poulo avec le ministre Ben Barka
Les ministre des sports , Poulo et  Ben Barka

D’entrée de jeu, Poulô expliquera que : ” les équipes nationales du Mali (football et basketball) sont engagées sur plusieurs fronts en 2015. Seul, l’Etat du Mali ne pourra leur assurer une bonne préparation et participation. Raison pour laquelle nous avons mis en place une commission ad’hoc. Elle est chargée de mobiliser toutes les couches sociales  autour des Aigles du Mali. Notre plaidoirie a commencé dans un premier temps auprès de la société civile pour une totale mobilisation sociale. Mais, il faut aussi de la mobilisation financière. Car, nous avons besoin au moins d’un budget  de 100 millions FCFA. A cet effet, nous comptons beaucoup sur le soutien des industriels du Mali pour soutenir nos équipes à la hauteur des souhaits”.

Pour son homologue de l’industrie et de l’investissement Moustapha Ben Barka, ce budget prévisionnel de 100 millions FCFA est modeste. C’est pourquoi il a à son tour invité les patrons d’entreprises à accompagner l’initiative avant d’ajouter que : ” cette campagne de collecte de fonds est aussi est un espace de marketing pour les industries “.

Quant au porte-parole des investisseurs Mr Simpara, il s’est d’abord réjoui de la qualification des différentes équipes nationales aux phases finales des compétitions de 2015   avant d’assurer le ministre des sports de la contribution des siens d’ici le 9 janvier prochain.

Il faut souligner qu’à partir de cette date, la commission Ad’hoc organise un téléthon pour recueillir le maximum de fonds. Et à cette occasion, une tribune publicitaire sera offerte aux sociétés qui vont se manifester pour la cause des Aigles du Mali.

Le Ministre Poulô chez le chérif Bouyé Haïdara et les familles fondatrices de Bamako    

En prélude à sa rencontre avec les investisseurs privés du Mali, le ministre des sports Housseini Amion Guindo s’est rendu le mardi 30 décembre 2014, au domicile du chérif Mohamed Ould Cheickna Haïdara dit Bouyé à l’Hippodrome puis à Niaréla pour rencontrer les familles fondatrices de Bamako. Il était accompagné par le président du CNOSM Habib Sissoko et du président de la FEMAFOOT Boubacar Baba Diarra.

Cette visite rentrait dans le cadre de la campagne de mobilisation  de la commission ad’hoc en faveur des Aigles du Mali. Dans cette lutte pour la conquête du trophée continental, Poulô entend impliquer tous les maliens. C’est pourquoi, il expliquera partout où il passe que les bénédictions et les contributions de tout un chacun sont primordiaux pour atteindre l’objectif.

A l’Hippodrome, c’est le fils du chérif de Nioro Moulaye Omar Haïdara qui a reçu la délégation ministérielle étant donné que son père était empêché. Il a indiqué que leur contribution financière ne fera pas défaut avant de préciser que : ”  le plus important reste la bénédiction et nous ferons tout notre possible pour aider le sport malien dans ce sens. Car nous aimons notre pays “.

Pour leur part, les familles fondatrices de Bamako (Niaré, Touré et Dravé) ont salué l’initiative du ministre Poulô. ” Nous nous réjouissons de cette visite du ministre des sports. C’est  très rare de voir un ministre aussi dévoué pour la cause du sport au Mali. Comme lui, nous avons tous comme ambition de remporter cette Can 2015. C’est le titre qui nous manque vraiment. Et, nous allons contribuer pour aider les jeunes à nous ramener ce trophée “, a indiqué le patriarche El hadj Modibo Niaré.

Quant au coordinateur des chefs de quartiers de Bamako, Bamoussa Touré, il a suggéré au  ministre de parler beaucoup aux sportifs afin de leur inculquer l’esprit de la rage de vaincre.  Mais aussi de leur dire que toute la nation entière est derrière eux. Des prières ont bouclé les différentes allocutions.

Alou B HAIDARA

PARTAGER