Après l’élimination de l’équipe nationale à la CAN 2015 : L’Unafom rend hommage aux Aigles du Mali

4
Mamadou Dipa Fane
Mamadou Dipa Fane

La manière avec laquelle vous avez été écartés de la compétition ne peut pas être à la gloire des normes sportives fondées sur la bienséance. Des voix autorisées, de par le monde, ont stigmatisé la pratique grotesque et rocambolesque du tirage au sort dans une compétition sportive de cette envergure. Nous, à l’UNAFOM, de par notre vécu de sportifs aguerris, notre aspiration naturelle est d’être en quelque sorte la conscience du football au Mali. Alors, cela nous exige de prendre de la hauteur par rapport aux contingences. Nous estimons que la vraie dignité, c’est de pouvoir réagir avec la même grandeur devant la victoire et l’échec.

Chers Aigles, ensemble, surmontons notre déception et faisons en sorte que nos énergies restent intactes et réorientées vers d’autres échéances. Gardons notre enthousiasme dans la mobilisation pour servir notre pays; œuvrons au triomphe de vertus fondées sur l’amitié et la solidarité entre Maliens. Certes, nous participons aux compétitions pour gagner, mais nous devons être aussi forts moralement et mentalement pour admettre la défaite.

Il ne sert à rien d’alimenter les diatribes et autres procès inspirés par des sentiments aux antipodes des principes directeurs du sport. Cela ne nous parait pas honorable et une telle attitude n’est pas conforme aux idéaux de l’UNAFOM car c’est en cela qu’on reconnait la grandeur des hommes. Dans la gloire comme l’échec, les vrais serviteurs du sport, honnêtes , intègres et dignes, ne peuvent qu’adhérer au précepte d’un penseur qui recommande que : ” si tu veux voir détruit l’ouvrage de ta vie et sans dire un seul mot, te mettre à rebâtir ; pour perdre en un seul coup le gain de cent partis, sans un geste et sans un soupir ; si tu peux rencontrer, triomphe après défaite et recevoir ces deux menteurs d’un même front ; si tu peux conservé ton courage et ta tête ” en toute circonstance, aussi difficile soit- elle, alors, oui, tu auras gagné l’honneur suprême de faire parti de la grande famille de l’humanité.

Chers Aigles, restez fiers! Hier vous avez honoré le Mali; demain, d’autres occasions vous seront offertes pour continuer à mériter de la Nation reconnaissante qui vous aime et vous aimera quoi qu’il arrive!

L’UNAFOM adresse ses très vifs encouragements aux autres formations qui  poursuivent la compétition et souhaite que le meilleur l’emporte dans un esprit propice à la consolidation de l’union de notre très chère Afrique!

Pour l’UNAFOM,

Mamadou Dipa Fané, Président et ancien ministre des Sports

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Comment un ancien Ministre des sports peut faire un tel article en essayant de snober la fédération .
    C est dommage pour ce pays

  2. De virée le sélectionneur c’est pas la solution fait qui reste les erreur qui la fait c’est de laisse mustapha yatabare les 3 match alors qu’on avais 2 attaquant en forme qui sont diaby et Mohamed traore qui son reste sur le banc et d’avoir laissé adama tamboura les 3 il c’est pas défendre les tros but qu’on a pris venez de sont côté. La meilleur façon de conserve le score c été de faire tournée la balle pas la dégagé alors donnant leurs balle c’est sa qui nous a porté préjudice, incha Allah j’espère de tout cœur que les renfort qu’on attend viendron pour renforces notre équipe pour la rendre meilleur plus compétitive avec une grosse concurrence à tout les poste les meilleur avec abdoulaye diallo le havre, allasane tambe genoa, massadio haidara Newcastle, makan traore PSG, adama soumaouro djibril sidibe Lille, n’kolo kante Caen, abdoulaye doucoure renne, brahima tandia tours, adama toure gijon, allasane plea ogc Nice, adama traore FC Barcelone, moussa dembele fulham, ibrahim keita wolverhamton, il nous faire c’est joueurs la au côté de samba diakite kalilou traore avec sa, si on les associe sa peut faire très très mâle même en dehors de l’Afrique

  3. Tout le monde parle du tirage au sort mais avant d’en arriver là, qu’est ce que les Aigles ont fait pour éviter ce tirage?Il suffisait de conserver l’avantage contre la RCI ou le cameroun et de tirage on n’en parlerait point!Pourtant cette pratique qui consiste à faire perdre le temps restant lorsqu’on mène est enseignée depuis les pupilles!Pourquoi les Aigles n’ont pas appliqué ça?
    On n’a même pas besoin de consigne de l’entraîneur dans ce cas puisque mêmes les équipes de mon village savent faire perdre le temps si cette occasion se présentait… 😥 😥 😥

    • Sambou tu a tout à fait raison mais dans notre pays on aime se cacher derrière la fatalité ils ont été nul ces tout comment peut on mène a deux repris et rater un peno et après chialer il faut qu’on fasses notre autocritique

Comments are closed.