Le président de la ligue d’athlétisme de Bamako, Souleymane Diabaté à propos du 24eme meeting de San : “Nous sommes très satisfaits de la performance des clubs de Bamako. Notre ambition était de rafler toutes les médailles”

0

La 24ème édition du Meeting d’athlétisme de San s’est déroulée du 26 au 27 mars dernier au Stade omnisports de Parana. Au classement final, l’Usfas a occupé la première place. Le président de la Ligue d’athlétisme de Bamako, Souleymane Diabaté, était très fier de la performance de ses clubs à ce Meeting

L’événement était placé sous la présidence du ministre des Sports, Housseini Amion Guindo, en présence des autorités politiques, administratives et sportives de la localité, en plus de la présidente de la Fédération malienne d’athlétisme, Mme Sangaré Aminata Kéïta et de plusieurs invités dont la famille de feu Bakary Touré dit Samson.

Le président de la Ligue d’athlétisme de Bamako, Souleymane Diabaté, s’est déplacé en personne pour soutenir et accompagner les dix clubs du district de Bamako. Il s’agissait pour lui d’être aux côtés des 200 athlètes venus de la capitale afin d’être sur le podium de ce meeting. Pour la petite histoire, dans les annales de l’athlétisme, Souleymane Diabaté et son équipe ont mis la main à la poche pour prendre en charge le déplacement des clubs de Bamako. Comme si cela ne suffisait pas, le président de la ligue a rendu visite à chaque club avant d’apporter sa modeste contribution financière.  Cette année, 500 athlètes venus des 21 clubs affiliés à la Fédération malienne d’athlétisme étaient au rendez-vous. Parlant de la compétition, le public était là pour soutenir les athlètes. Il a été émerveillé par des courses de belle facture. En 5 000 m femmes, Mamou Diallo de l’Usfas avec un chrono de 19’04”07 s’est imposée devant Coumba Coulibaly du Stade Malien de Bamako (19′ 11”07) et Mahawa Berthé du Tata de Sikasso (20’57”6), tandis que les 5 000 m hommes ont été dominés par Jean Diamouténé de l’AEA (16’17”13), devant Djibril Sogodogo de l’Usfas (16’19”6) et Bourama Dembélé de l’AS Biton (16’29”2). Notons que c’est la première fois en 5 participations que Jean Diamouténé remporte une course au Meeting de San.

Quant à Habibatou Bamba de l’Usfas (2’22”31), acculée certes, elle a pu se défaire de sa coéquipière Sitan Bouaré (2’26”1) et la jeune athlète de Sikasso Safiatou Doumbia du Tata (2’33”5). Dans la catégorie  disque hommes, c’est Djibril Doucouré de l’Usfas (40,34m) qui a occupé la première place devant Bouya Keita et Almoustapha Touré de l’AS Réal. Du coup, il a empoché le prix spécial Bakary Touré dit Samson (25 000 Fcfa) offert par les héritiers du défunt.

Au classement final, l’Usfas a occupé la première place avec 27 médailles dont 9  en or, 12 argents et 4 bronzes, suivie du Stade Malien de Bamako avec 11 médailles, 5 d’or, 3 d’argent et  autant de bronze.

Le Djoliba AC, quant à lui, a terminé en troisième position avec 12 médailles dont 4 d’or, 1 d’argent et 7 de bronze.

 

Le ministre des Sports félicite la Fédération  malienne d’athlétisme

Le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo, a profité de cette opportunité pour rappeler que le Meeting d’athlétisme de San est une vielle tradition. Il s’est dit surpris de la grande mobilisation de la jeunesse, des notables, des autorités administratives de San. “J’ai été surpris par le nombre de participants. Et surtout par les athlètes des régions du nord. Je pense honnêtement que l’athlétisme est une discipline qui mérite d’être soutenue. Nous allons voir comment  soutenir cette discipline et faire en sorte que ce meeting puisse gagner en envergure. Il s’agit maintenant de réfléchir pour voir quelle autre dimension donner à cette discipline. Très franchement, la Fédération malienne d’athlétisme mérite d’être remerciée” dira-t-il. Il a aussi remercié  les différents sponsors et partenaires de la Fédération que sont Sotelma-Malitel, Cnosm, Binké Transport.

Le président de la Ligue d’athlétisme de Bamako, Souleymane Diabaté, était très fier de la performance de ses clubs à ce Meeting. “Je pense que cette présente édition s’est déroulée dans de meilleures conditions possibles. Notre mot d’ordre était de rafler toutes les médailles. Dieu merci, nous avons fait de notre mieux. C’est pour vous dire que je suis totalement satisfait. C’était une occasion de mise en jambes pour les athlètes en vue de préparer les grandes compétitions. Notre ambition, c’est de multiplier les compétitions à Bamako afin de mieux développer l’athlétisme malien. Aujourd’hui, la jeunesse est réellement occupée par des activités saines. Notre objectif, c’est d’offrir l’envie aux jeunes de pratiquer l’athlétisme” dira-t-il. En tout cas, Souleymane Diabaté nourrit beaucoup d’ambitions pour l’athlétisme malien. Déjà, il est sur la bonne voie.    

A.B. HAÏDARA

PARTAGER