Le président du stade malien de Bamako, Boukary Sidibé dit Kolon à propos de la coupe de la confédération : “Nous devons toujours rester mobilisés derrière notre club jusqu’au bout puisque la Coupe CAF est une grande compétition”

1

Malgré l’élimination de leur équipe en Ligue des Champions, les dirigeants du Stade Malien de Bamako ne sont pas découragés. Au contraire, ils restent toujours mobilisés derrière leur club afin de se qualifier à la phase de poule de la Coupe de la Confédération. Pour ce faire, les Blancs de Bamako affronteront le Fus du Rabat, le 7 mai prochain à Bamako, avant le déplacement sur le Maroc, quelques jours après. Pour le Président Boukary Sidibé dit Kolon, l’heure n’est pas au découragement. Il lance un appel à tous les supporters d’être mobilisés jusqu’au bout.

Le tirage au sort de la Coupe de la Confédération a eu lieu le 21 avril 2016 au Caire. Il concernait 16 équipes : les 8 clubs qualifiés après les huitièmes de finale de la Coupe de la Confédération et les 8 clubs éliminés de la Ligue des champions.

Seul club malien engagé en Ligue des Champions, le Stade Malien de Bamako a été éliminé par le club zambien Zesco United. Du coup, les Blancs de Bamako joueront les matches de barrages de la Coupe de la Confédération. L’adversaire de l’équipe de Boukary Sidibé dit Kolon a comme nom le FUS du Rabat, une équipe marocaine. Le match aller aura lieu le 7 mai prochain, au Stade Omnisports de Bamako avant que l’équipe de Sotuba ne se rende à Rabat, le 17 mai, au compte du match retour.  Cette fois-ci encore, l’objectif est bien la phase de poule de la Coupe de la Confédération et pourquoi pas aller le plus loin possible, comme ce fut le cas un certain 5 décembre 2009. D’ores et déjà, le staff technique est en train de bien préparer ces deux matches contre le Fus du Rabat. En effet, les images de certains matches du club marocain sont en train d’être étudiées afin de mieux gérer d’abord le match aller.

Comme à l’accoutumée, le Président Boukary Sidibé dit Kolon ne ménagera aucun effort pour mettre son club dans de meilleures conditions possibles. “C’est vrai, nous avons été éliminés en Ligue des Champions, mais nous devons toujours rester mobilisés derrière notre club. Puisque la Coupe de la Confédération n’est pas une petite compétition. Depuis quelques années, le niveau de cette compétition est très relevé. C’est pour vous dire que nous devrons travailler davantage. Je profite de cette opportunité pour lancer un vibrant appel à nos supporters de sortir très nombreux pour soutenir le Stade Malien de Bamako, le 7 mai prochain” a-t-il précisé.

Il est nécessaire de rappeler que le Tout Puissant Mazembé, détenteur de l’édition 2015 de la Ligue des Champions, ne jouera pas cette année la phase de poule de cette compétition. Un grand club comme le Tout Puissant Mazembé se contentera du match de barrage de la Coupe de la Confédération tout comme le Stade Malien de Bamako.

Une cabale à partir des réseaux sociaux

Le hic est que certaines personnes sont très à l’aise avec l’élimination des Blancs de Bamako en Ligue des Champions. A travers les réseaux sociaux,  comme Facebook, elles veulent à tout prix créer une cabale contre les dirigeants de ce club qui continue pourtant de faire la fierté du football malien.  Leur objectif n’est autre que de déstabiliser ce club mythique, qui ne cesse de mettre en avant la cohésion au sein de la grande famille du Stade Malien de Bamako. “Les dirigeants du club ont toujours mis les moyens financiers et techniques afin de réaliser leur ambition. Leur mission est d’accompagner l’entraîneur dans le cadre du recrutement des joueurs. C’est l’entraineur qui exprime son besoin. Et le Comité de gestion dirigé par Boukary Sidibé dit Kolon est là pour mettre les moyens à sa disposition. C’est tout. Il faut que les supporters comprennent la réalité des choses”, nous a confié l’un des responsables du club.

Il faut rappeler que les Congolais du TP Mazembe, éliminés par le Wydad Casablanca en Ligue des champions, feront face aux Tunisiens du Stade Gabésien. Un club qui n’a jamais joué une coupe continentale. Le TP Mazembe qui n’a jamais gagné la Coupe de la Confédération va donc tenter de se racheter.

L’Espérance de Tunis, autre club tunisien, affrontera le Mouloudia de Bejaia, vice-champion d’Algérie en 2015 et éliminé à domicile par le Zamalek de la Ligue des champions.L’Etoile du Sahel, tenante du titre de la Coupe de la Confédération et qui avait battu les Sud-Africains des Orlando Pirates en finale en 2015, reversé aussi de la Ligue des champions, défiera le club gabonais du CF Mounana qui se qualifie donc pour la première fois de son histoire en barrages.Le Kawkab Marrakech aura fort à faire contre les Soudanais d’El Merreikh, demi-finalistes de la LDC la saison dernière. Le club marocain avait gagné pour la première fois de l’histoire du football marocain la Coupe de la CAF en 1996.                A.B.HAÏDARA

PARTAGER

1 commentaire

  1. depuis qu’il est la rien ne marche pour le stade dans les competitions inter.

Comments are closed.