Presse sportive : L’UFRESA-Mali et l’AJSM chez Me Mamadou Gaoussou Diarra

0

L’UFRESA-Mali et l’AJSM chez Me Mamadou Gaoussou DiarraUn partenaire ouvert et disponible à les accompagner dans la mesure du possible. C’est l’assurance donnée lundi 24 mars par le ministre de la Jeunesse et des Sports à deux organisations de la presse sportive malienne. Il s’agit de l’antenne malienne de l’Union des femmes reporters sportives d’Afrique (Ufresa-Mali), conduite par Mme Coumba Niambélé, et l’Association des journalistes sportifs du Mali (Ajsm), présidée par M. Oumar Baba Traoré.

 

 

Accompagnés des membres de leur organe de gestion, les deux responsables ont longuement échangé avec le ministre Mamadou Gaoussou Diarra sur la vie de leur organisation, leur programme d’activités et ainsi que certaines préoccupations qu’ils souhaiteraient voir être prises en charge dans le cadre du partenariat avec le Département. Il s’agit, entre autres, des questions de formation, d’animations des conférence-débats et autres rencontres d’échanges, l’équipement des sièges, la participation aux grands événements sportifs sur le continent et dans le monde ainsi qu’aux congrès des instances africaines et mondiales comme l’Association internationale de la presse sportive (AIPS)…

 

À ce titre d’ailleurs, l’Ajsm a informé Me Mamadou Gaoussou Diarra de la récente élection, à Dakar (Sénégal), de M. Oumar Baba Traoré au poste de conseiller spécial du président de l’AIPS/Afrique. Le président de l’Ajsm préside aussi la commission-formation de ladite organisation au niveau continental. Le ministre de la Jeunesse et des Sports a félicité l’Ufresa-Mali et l’Ajsm pour cette démarche responsable qui ne peut que renforcer la dynamique partenariale avec son Département. Il a assuré ses hôtes de ne rien ménager pour renforcer voire améliorer le partenariat existant. «Une politique, ça se construit. Et les médias sont des partenaires stratégiques en la matière car pouvant atteindre le monde de façon positive ou négative. Et dans notre tâche de construction nationale, il est important de communiquer, de savoir communiquer car l’information est primordiale dans un tel processus», a souligné Me Diarra. Il a exhorté ses interlocuteurs à être plus solidaires des initiatives de constructions nationales. «Il faut toujours être dans une logique constructive, responsable car chacun doit faire de son mieux pour bâtir une grande nation». Le ministre a promis aux dirigeants de l’Ufresa-Mali et de l’Ajsm d’examiner leurs doléances avec diligence et attention particulière. Les audiences se sont déroulées dans une très bonne ambiance. Avec l’Ajsm, reçue après l’Ufresa-Mali, ce fut surtout des échanges cordiaux à bâton rompu au cours desquels le ministre a donné à ses hôtes des conseils judicieux aussi bien pour l’animation de leur association que dans leurs activités professionnelles de tous les jours. Des conseils avisés pour qui sait que Me Mamadou Gaoussou Diarra a été journaliste à Jamana (Grin-Grin), avant d’embrasser sa brillante carrière d’avocat !

Moussa BOLLY

C.C/MJS

Commentaires via Facebook :

PARTAGER