Promotion à travers le basketball : A la découverte de Ramatoulaye Dembélé, basketteuse au talent prometteur

1
Ramatoulaye Dembelé
Ramatoulaye Dembelé

Ayant embrasé le basketball depuis son tendre enfance avec l’équipé de son quartier (Niamakoro) au sein de laquelle, elle tisse de bon rapport avec les autres joueuses de même que son coach pendant des années, Ramatoulaye Dembélé est aujourd’hui à un stade où l’on  peut bien compter sur elle.
De nos jours, ‘’Rama’’ évolue à l’AS-FASO KANU, une équipe qui ne manque pas de joueuses talentueuses. Rappelons que la capitaine de l’équipe nationale junior provient de ce club qui fait se fraie un chemin au sein de la commune VI du district de Bamako. Avec ce club, elle a participé à plusieurs compétitions au niveau du district de Bamako ainsi qu’au niveau national.
Née le 13 décembre 1993 à Bamako (Niamakoro), Ramatoulaye mesure 1m75, un atout qu’elle a su mettre au profit du basketball  devenu sa passion incontournable. Avec cette corpulence athlétique, cette demoiselle n’a pas peur d’affronter des adversaires coriaces à savoir les équipes dames du Stade, Djoliba ou AS Réal dans les compétitions. Comme le dit un adage : « A cœur vaillant, rien n’est impossible ». Ramatoulaye aime naturellement le basket et compte y faire carrière. Nous ne serons pas surpris de la voir dans les jours prochains sous les couleurs d’un grand club de la capitale voire à l’équipe nationale. « Je voudrais jouer au plus haut niveau du basketball malien, voir mondial. Je  compte travailler dur pour faire comme Hamsétou Maiga et ses camarades qui remporté l’Afro-basketball… » .
Après une licence à la catégorie des cadets l’année passée, de par son talent, cette année elle a gravi les échelons et joue actuellement au niveau junior.
En dehors du basketball, Ramatoulaye fréquente l’école. Elle fait la 3ème  année Technique Comptabilité (BT1) au centre industriel et commercial (CIC) du groupe Biasson Dembélé de Niamakoro cité Unicef.
Alimatou Djénépo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Pauvre journaliste: tout joueur qui joue dans une competiton regie par la federation a une licence qui n’est qu’une piece d’identite en sorte. Pour les categories d’age, on passe de minime a cadet, de cadet a junior puis a senior. On passe d’une categorie a l’autre par…la vieillesse.Mais bon, dans le fond, bonne chance a Ramatoulaye, faites une belle cariere comme Hamchetou,Djenebou Sissoko,Djene Diawara..

Comments are closed.