32.6 C
GAO
sam 23 Sep 2017 - 18:12
Accueil Sports Quatuor relancé et duo bien avancé

Quatuor relancé et duo bien avancé

0

Quatuor relancé et duo bien avancéÀ l’occasion de la septième journée des préliminaires asiatiques pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™, la Thaïlande et la République de Corée ont signé jeudi des succès qui pourraient s’avérer précieux dans la perspective d’une qualification. Vainqueur 4:2 de Chinese Taipei à domicile, la première n’a jamais été aussi près de valider son billet pour le prochain tour. De leur côté, les Guerriers Taeguk comptent désormais cinq points d’avance sur leurs premiers poursuivants après la correction (4:0) infligée au Myanmar.

Le Japon a repris la première place à la Syrie, grâce à un succès probant (3:0) sur Singapour. Pendant ce temps, l’Iran, les Émirats Arabes Unis, l’Australie et la RP Chine ont tous renoué avec le succès. Il n’en fallait pas davantage à la Team Melli pour s’emparer de la tête, tandis que les trois autres se sont rapprochés de la tête du classement. Ailleurs, le Yémen, le Tadjikistan et l’Inde ont signé leur première victoire, ce qui leur permet de rêver encore à une possible qualification pour la Coupe d’Asie de l’AFC 2019.FIFA.com vous propose un tour d’horizon des derniers résultats à travers le continent.  

L’affiche
Ouzbékistan 3:1 RDP Corée
Igor Sergeev 23′, Alexander Geynrikh 65′, Odil Ahmedov 87′ ; Ri Hyok Chol 2′

La troisième confrontation de l’année entre ces deux équipes s’est soldée par une nette victoire (3:1) de l’Ouzbékistan dans le cadre du Groupe H. Ce succès bienvenu permet aux locaux de revenir à une longueur de leurs adversaires du jour. Sèchement battus (4:2) en ouverture, les Ouzbeks étaient bien décidés à prendre leur revanche. Les visiteurs ont pourtant été les premiers à trouver la faille en tout début de match, par Ri Hyok Chol.

Engagés dans un pressing tout terrain, les Oq Boʻrilar ont égalisé en milieu de première mi-temps grâce à Igor Sergeev, déjà auteur du but victorieux face à ce même adversaire au mois de janvier dernier, en Coupe d’Asie de l’AFC. L’attaquant du Pakhtator a cette fois-ci bénéficié d’un service millimétré de Server Djeparov. Entré en cours de jeu, Alexander Geynrikh a donné l’avantage aux Centrasiatiques, avant que le capitaine Odil Ahmedov ne creuse l’écart dans les dernières minutes, d’une frappe surpuissante sous la transversale. Bon dernier du groupe, le Yémen a créé la surprise en s’imposant 1:0 à Manille face aux Philippines.

Les autres rencontres
Dans le Groupe A, le capitaine Ahmed Khalil s’est offert un quadruplé à l’occasion de la victoire à sens unique (8:0) enregistrée par les Émirats Arabes Unis face au Timor Oriental. Associé au nul vierge concédé par l’Arabie Saoudite à la Palestine il y a trois jours, ce triomphe ramène Al Abyad à trois unités des Faucons Verts. Dans l’autre match au programme, les Palestiniens ont confirmé leurs bonnes dispositions actuelles aux dépens de la Malaisie (6:0), grâce notamment à un triplé d’Ahmad Abu Nahyeh.

Devant son public, l’Australie s’est relancée dans le Groupe B en infligeant un cinglant 3:0 au Kirghizistan. Le capitaine Mile Jedinak a mis les Socceroos sur la voie en transformant un penalty en première mi-temps. Au retour des vestiaires, Tim Cahill s’est lui-même chargé de doubler la mise. Enfin, le corner tiré par Aaron Mooy a provoqué un but contre son camp du malheureux Ildar Amirov. Parallèlement, le Tadjikistan a enregistré son premier succès des qualifications, face au Bangladesh (5:0). Buteur à quatre reprises, Manuchekhr Dzhalilov a été l’un des grands artisans de cette correction.

Dans le Groupe C, Paulinho a signé en première période l’unique but de la victoire de Hongkong sur la pelouse des Maldives. La région administrative spéciale pointe désormais à deux longueurs du Qatar. Dans le même temps, Yang Xu a réussi un quadruplé, tandis que Yu Hanchao, Yu Dabao et Wang Yongpo se sont offert un doublé chacun à l’occasion de l’écrasante victoire 12:0 de la RP Chine sur le Bhoutan. L’équipe d’Alain Perrin a certes obtenu la plus large victoire de la journée, mais elle doit pour l’heure se contenter de la troisième marche du podium, à cinq points du leader qatari.

Tenu en échec (0:0) à l’aller, le Japon a pris sa revanche sur Singapour (3:0). Cette performance inspirée propulse les Samouraïs Bleus en tête du Groupe E, aux dépens de la Syrie. Deux buts coup sur coup signés Mu Kanazaki et Keisuke Honda ont donné aux visiteurs un avantage conséquent à la pause, avant que Maya Yoshida ne vienne clore la marque en seconde période. L’Afghanistan a remporté pour sa part son deuxième succès sur un score identique, face à une équipe du Cambodge qui n’a toujours pas pris le moindre point.

Donné grand favori dans le Groupe D, l’Iran a justifié son statut en dominant le Turkménistan 3:1 à domicile. Morteza Pouraliganji a ouvert le score après sept minutes, mais Mekan Saparow a remis les deux formations à égalité à l’heure de jeu. Malgré l’énorme pression qui pesait sur les locaux, Saeid Ezatolahi a redonné l’avantage à laTeam Melli deux minutes plus tard. Ashkan Dejagah a mis les siens définitivement à l’abri en fin de match, sur penalty. De son côté, l’Inde a arraché un succès encourageant (1:0) à Guam. L’unique but de la partie est à mettre à l’actif de Robin Singh, qui a offert du même coup à son équipe ses premiers points.

Dans le Groupe F, la Thaïlande a dû renverser une situation un temps compromise pour venir à bout d’une courageuse équipe de Chinese Taipei. Au terme de cette rencontre haletante, les Éléphants de Guerre paraissent plus proches que jamais de la qualification.

Les Thaïlandais ont dû attendre la 41ème minute avant de voir Teerasil Dangda répondre à l’ouverture du score de Yaki Yen. Pokklaw Anan a ensuite donné l’avantage aux locaux, mais Huang Kai-chun a remis les deux équipes à égalité cinq minutes après l’heure de jeu. C’est alors que Tana Chanabut a royalement servi Adisak Kraisorn, qui a froidement remis la Thaïlande aux commandes du match. Deux minutes plus tard, le passeur s’est fait buteur pour sceller définitivement le score.

Dominatrice dans le Groupe G, la République de Corée s’est livrée à une démonstration de force aux dépens du Myanmar (4:0). Les Guerriers Taeguk restent sur cinq succès de rang et comptent désormais cinq points d’avance en tête du classement. À l’autre bout du continent, le Liban n’a pas eu à forcer son talent pour s’imposer (7:0) face au Laos grâce à un but signé du capitaine Roda Antar, entre autres. Les Cèdres remontent à la deuxième place, à égalité avec le Koweït, au repos ce jeudi.

Le joueur
En l’absence du jeune prodige Sardar Azmoun, blessé, Ashkan Dejagah s’est rappelé au bon souvenir de son sélectionneur en inscrivant son nom au tableau d’affichage face au Tadjikistan. Le buteur de Wolfsbourg avait déjà failli surprendre l’Argentine l’an dernier en Coupe du Monde. Cette fois, il n’a pas laissé passer sa chance de se montrer décisif. Passeur décisif sur l’ouverture du score de Pouraliganji, il a converti un penalty après avoir vu une de ses tentatives repoussée par les montants.

Le saviez-vous ?
Le Japon et la République de Corée sont les seules équipes (sur 39 en Asie) à n’avoir toujours pas concédé le moindre but dans ces préliminaires.

Entendu…
“Je ne m’intéresse pas au résultat. Le plus souvent, le score est trompeur. En revanche, j’ai vu une équipe d’Australie dominatrice, qui s’est procuré beaucoup d’occasions. J’aurais préféré que nous l’emportions 10:0. Ça aurait été mérité” – Ange Postecoglou, sélectionneur de l’Australie

Résultats de la 7ème journée :
12 novembre
Groupe A : Palestine 6:0 Malaisie, Émirats Arabes Unis 8:0 Timor Oriental
Groupe B : Tadjikistan 5:0 Bangladesh, Australie 3:0 Kirghizistan
Groupe C : Maldives 0:1 Hongkong, RP Chine 12:0 Bhoutan
Groupe D : Iran 3:1 Turkménistan, Inde 1:0 Guam
Groupe E : Singapour 0:3 Japon, Afghanistan 3:0 Cambodge
Groupe F : Thaïlande 4:2 Chinese Taipei
Groupe G : République de Corée 4:0 Myanmar, Liban 7:0 Laos
Groupe H : Philippines 0:1 Yémen, Ouzbékistan 3:1 RDP Corée

(FIFA.com) 12 nov. 2015
PARTAGER