Rallye Budapest Bamako : Un enjeu pour l’accroissement de notre tourisme

0

Le rallye Budapest-Bamako a √©t√© accueilli au CICB le Dimanche 31 janvier dernier. Il a √©t√© lanc√© de chez nous il y a dix ans par un groupe hongrois. Cette ann√©e, c’√©tait la 11√®me √©dition qui regroupait 300 participants issus de diverses nationalit√©s. Sportive, culturelle et humanitaire, ce rallye avait plus de 80 v√©hicules, 8 motos et beaucoup d’autres choses. La c√©r√©monie d’accueil √©tait pr√©sid√©e par Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, ministre de l’Artisanat, du Tourisme et de la Culture.

Au moment ou le rallye Paris-Dakar a emprunt√© un autre chemin, celui de Budapest-Bamako fait honneur au Mali. Pour prouver au monde entier que le Mali est une destination s√Ľre et envi√©e. C’est un v√©ritable enjeu pour le d√©veloppement de notre tourisme.

En effet, la c√©r√©monie d’accueil de cette 11√®me √©dition du rallye Budapest -Bamako a √©t√© effectu√©e par le minist√®re de la Culture en pr√©sence du consul honoraire de la Hongrie au Mali, Dr Mamadou Sidib√© et du promoteur du rallye Andr√©as Zabo.

Budapest, capitale de la Hongrie s’√©tend sur une superficie de 525 km2. Elle est situ√©e au nord de la Hongrie.

Pour l’occasion, M. Mamadou Sidib√© consul honoraire de la Hongrie au Mali s’est dit satisfait pour les caravaniers. Il indique : “On a re√ßu 300 participants qui ont amen√© 80 v√©hicules, 8 motos, des jouets d’enfants, des v√™tements, des livres, des mat√©riels scolaires, des bicyclettes‚Ķ “. Ils ont fait un parcours de 8.500 km pour un s√©jour de 14 jours en traversant la France, l’Espagne, la Slov√©nie, la Grande Bretagne, l’Italie‚Ķ¬† Ce rallye, dit-il, permet de donner une bonne image √† notre pays et des aides pour nos villages. “Vraiment, nous sommes tr√®s contents pour l’organisation de cette caravane”, a conclu M. Sidib√©

Quant au promoteur du rallye, M Andr√©as, il dit que les localit√©s travers√©es par les caravaniers ont eu droit √† plusieurs dons de v√™tements, de livres, de mat√©riels scolaires et m√©dicaux, des machines √† coudre, des purificateurs d’eau ‚Ķ¬† Apr√®s 14 jours pass√©s sous les pluies, les temp√™tes de neige et de sable, des difficult√©s techniques, d’accidents, on est parvenu √† notre destination Bamako. “Nous √©tions compos√©s de 80% de hongrois et 20% de diverses nationalit√©s. Nous sommes ici pour t√©moigner notre amiti√© et notre solidarit√© au peuple malien pour son hospitalit√©. Malgr√© la crise, le Mali reste encore une destination √† d√©couvrir”, a-t-il laiss√© entendre. Enfin, il a remerci√© les autorit√©s maliennes pour leur contribution au succ√®s de cette caravane.

Pour boucler la c√©r√©monie, Mme le ministre Rama a indiqu√© qu’aujourd’hui, apr√®s l’√©dition de reprise en 2015, la 11i√®me √©dition est une √©dition de confirmation des motivations des organisateurs. Au del√† de l’humanitaire, cette caravane, dit-elle, est un message de solidarit√© envers le Mali, envers le tourisme du Mali, envers la relance et pour le retour du Mali.

“Nous l’accueillons √† nouveau, certes avec joie, mais surtout avec espoir. Pr√®s de 600 caravaniers, avec un go√Ľt prononc√© de l’aventure, de la connaissance de l’autre, de la solidarit√© et de l’entraide, nous arrivent avec un seul message : le Mali n’est pas abandonn√© et ne peut √™tre abandonn√©.”, a dit Mme N’Diaye. Et d’ajouter, il n’est un secret pour personne, que le tourisme malien, depuis la crise politico – s√©curitaire de 2012, se trouve √† la crois√©e des chemins et cherche ses rep√®res.

En effet, dit-elle, et comme une cons√©quence de la crise politico-s√©curitaire, la destination Mali demeure encore de nos jours, une destination d√©conseill√©e sinon interdite par la plupart des Chancelleries Occidentales. Cette caravane montre que le d√©fi s√©curitaire peut √™tre relev√© gr√Ęce √† nos forces arm√©es et de s√©curit√© surtout gr√Ęce √† l’accompagnement de nos partenaires.

Comme soulign√© pr√©c√©demment, “Le Mali a besoin de tous ses amis. Le peuple de la Hongrie, et de l’Europe de fa√ßon g√©n√©rale, par cette caravane, Ňďuvre √† la concr√©tisation du pont de la solidarit√©. L’ouverture d’un Consulat Hongrois au Mali en 2014 atteste si besoin en √©tait, de cette volont√© politique, aussi, de la Hongrie et du Mali de consolider un partenariat gagnant – gagnant.”, a-t-elle martel√©.

Aujourd’hui, la onzi√®me √©dition s’est donn√©e pour ambition de consolider les acquis, mais aussi et surtout de prolonger le circuit traditionnel. Elle sera l’occasion, dit-elle, certainement de faire d√©couvrir toutes les richesses touristiques du Mali.

A cette √©tape, permettez-moi de remercier tr√®s chaleureusement toutes les autorit√©s nationales, √† diff√©rents √©chelons, pour leur mobilisation et pour l’accueil emprunt de reconnaissance et de d√©vouement √† l’endroit de la caravane.

Par ailleurs, je voudrais porter √† votre connaissance que la manifestation d’aujourd’hui est la r√©sultante d’actions coordonn√©es entre mon d√©partement et ceux charg√©s de la s√©curit√©, de l’environnement, de la sant√©, des finances et de l’administration territoriale ; qu’ils re√ßoivent ici les remerciements et les chaleureuses f√©licitations des op√©rateurs et autres intervenants du secteur du tourisme.

Je ne saurais terminer mes propos sans adresser mes tr√®s vives f√©licitations et encouragements √† Monsieur ANDREW G. SZABO, Promoteur de ce rallye et Son Excellence Monsieur Mamadou SIDIBE, Consul Honoraire de la Hongrie au Mali et Pr√©sident du Comit√© Budapest – Bamako, qui n’a m√©nag√© ni son temps ni son √©nergie pour la r√©ussite pleine et enti√®re de cette Caravane Budapest Bamako 2016.

En souhaitant à tous un agréable séjour au Mali, je vous donne rendez-vous pour une édition 2017, dans un Mali, à jamais, apaisé et résolu au développement de son secteur du tourisme.

Gaoussou KANTE

Stagiaire

PARTAGER