Le Real Madrid s’offre sa 10e Ligue des champions

0
Le Real Madrid s'offre sa 10e Ligue des champions
Sergio Ramos a égalisé en toute fin de partie pour le Real Madrid et a permis de jouer les prolongations.on..
REUTERS/Kai Pfaffenbach

A Lisbonne, au stade da Luz, le Real Madrid s’est offert le titre de champion d’Europe face à l’Atlético ce samedi 24 mai (4-1). Diego Godin, qui avait déjà permis de donner le titre de champion d’Espagne à l’Atlético Madrid, a ouvert le score lors de cette finale. Mais Sergio Ramos, Gareth Bale, Marcelo et Cristiano Ronaldo offrent la dixième Coupe d’Europe au Real.

 

 

Pour la première fois de l’histoire, deux clubs d’une même ville s’affrontaient dans une finale de la Ligue des champions. Et ce derby madrilène, très rugueux, a tenu toutes ses promesses. D’un côté, le Real Madrid qui courait après sa 10e coupe d’Europe, de l’autre, l’Atlético Madrid, révélation de cette saison avec le titre de champion d’Espagne.

 

 

Diego Godin, encore lui !

Le Real Madrid, pas dans un grand soir, qui avait pris le dessus lors des quatre prĂ©cĂ©dentes confrontations entre les deux rivaux s’est fait cueillir Ă  froid en première pĂ©riode. Suite Ă  un centre de Juanfran cĂ´tĂ© droit, le dĂ©fenseur central de l’AtlĂ©tico, Diego Godin place une tĂŞte et devance Khedira mal placĂ© dans la dĂ©fense (36e). Casillas est lobĂ© et doit s’incliner. L’AtlĂ©tico profite de sa première occasion franche pour ouvrir le score. Une semaine auparavant, Godin avait offert le titre de champion d’Espagne Ă  l’AtlĂ©tico face au FC Barcelone.

 

 

Jusqu’à cette finale, cette saison de Ligue des champions a Ă©tĂ© un festival pour l’AtlĂ©tico. Ils se sont offert l’AC Milan en huitièmes de finale, le FC Barcelone en quart de finale et Chelsea en demi-finale. Sans aucune dĂ©faite en Ligue des champions cette saison, l’AtlĂ©tico Madrid rentre aux vestiaires gonflĂ© Ă  bloc. Le Real, qui attend sa 10e Coupe d’Europe depuis 2002, a du souci Ă  se faire… Fort de son aura et de ses neuf coupes « aux grandes oreilles », le Real Madrid, qui partait naturellement favori, a souvent mordu la poussière durant cette finale. Et l’AtlĂ©tico passe tout près du sacre avant un renversement de situation.

 

 

Une fin de rencontre Ă  l’avantage du Real

Il a fallu attendre le but de Sergio Ramos dans les arrĂŞts de jeu pour voir les hommes de Carlo Ancelotti espĂ©rer encore remporter cette Ă©dition (90e + 4). Sur un corner tirĂ© par Modric cĂ´tĂ© droit, Ramos place sa tĂŞte au point de penalty. Ensuite, dans les prolongations, c’est un festival pour le Real. Gareth Bale dĂ©livre les siens Ă  la 110e minute avant que le BrĂ©silien Marcelo scelle la victoire. Dans les dernières secondes, Cristiano Ronaldo marque sur penalty son 17e but en Ligue des champions cette saison. L’Atletico perd pied au cours de la seconde pĂ©riode de la prolongation.

 

 

Après avoir contestĂ© l’hĂ©gĂ©monie en Liga des deux grands d’Espagne, le Real Madrid et le FC Barcelone, l’AtlĂ©tico n’a pas rĂ©ussi un nouveau nouvel exploit. Ils avaient dĂ©jĂ  caressĂ© du bout des doigts la Coupe d’Europe en 1974 face au Bayern Munich. Au bout de la nuit, presque par miracle, le Real repart avec cette fameuse sa « decima ».

 

par Farid Achache / rfi.fr

PARTAGER