Saison hippique 2014 – 2015 : Focus sur Mansour, le champion des champions

0

Ce champion dispose à la fois d’un passé glorieux et complexe

CiblĂ© Ă  cause de sa morphologie athlĂ©tique, il fut achètĂ© Ă  la foire hebdomadaire de troukoumbĂ© par Almamy Coulibaly Ă  la modique somme de 300 000 FCFA. ArrivĂ© Ă  Bamako en tant que cheval brut, c’est-Ă -dire n’ayant jamais participĂ© Ă  une course hippique, il fut confiĂ© Ă  feu Oua DICKO, son premier entraineur et jockey. BaptisĂ© Biton, il lui a fallu 03 compĂ©tition avec les petits chevaux pour s’imposer dans cette catĂ©gorie. Après cette victoire, Biton et son habile entraineur – Jockey monta de catĂ©gorie avec succès. Lors de sa 1ère course avec les demi-craks, il arriva dans le trio gagnant. C’est alors que Biton change de propriĂ©taire car il a Ă©tĂ© achetĂ© par M. Kassim Bakary TraorĂ© Ă  702 500 FCFA. RebaptisĂ©, Biton deviendra Ourassi. C’est avec M. TraorĂ© qu’il s’imposera au sein des demi-cracks avant de rĂ©cidiver dans la catĂ©gorie reine (les cracks). A la veille du grand prix de la nation du cinquantenaire, Ourassi changera de main une nouvelle fois. AchetĂ© par Mamadou N’Diaye dit Madoufing Ă  hauteur de 2.750 000 FCFA, il dĂ©fendra les couleurs de l’écurie Chelsea lors de ce grand prix avec le titre de vice champion.

Suite à la crise qui a émaillé les courses du grand prix du cinquantenaire, le plus grand propriétaire du champ hippique de tous les temps et non moins promoteur de l’écurie Chelsea décida contre toute attente de prendre du recule pour ne pas mettre en danger la vie de ses jockeys, entraineurs et supporters, constamment harcelés et  persécutés par jalousie à l’époque. Comme point de chute, Ourassi qui fut offert par Madoufing à son ami chérif Bouyé Haïdara, il débarque à Nioro du sahel. Ce fut le début d’une autre carrière pour ce cheval hors pair. Devenu Mansour, nom donné par le saint de Nioro, il fut la terreur des trois grandes zones de compétitions des courses hippiques au Mali à savoir le Kingui, le Bakounou et le Ouagadou. Attendu à maintes reprises pour la defense des couleurs de Nioro dans les grands prix de la nation, Mansour arrivera finalement pendant la saison 2014 – 2015 ou il remportera successivement les grands prix de la nation et du PMU-MALI. Sa domination sans pareille de la saison lui a valu d’être nommé cheval de l’année. Après de bons et loyaux services, il coule une retraite paisible à Nioro.

Mamoutou DIARRAH

Source : Mali Galop

PARTAGER