Seydou Keita : « On veut la paix au Mali »

0
3
Seydou Keita a lancé un appel à la paix dans son pays après la victoire des Aigles face aux Panthères du Gabon en quart de finale de la CAN 2012. Malgré la qualification du Mali, le milieu de terrain est attristé par les combats entre l’armée malienne et les rebelles touaregs.

« On devrait être contents mais on est tristes par rapport à tout ce qui se passe au Mali. »Seydou Keita est ému. Pas parce que son équipe s’est qualifiée pour les demi-finales de la CAN 2012, ce 5 février à Libreville. Depuis la mi-janvier, l’offensive lancée par des rebelles touaregs contre le gouvernement malien a fait et des milliers de déplacés. Le milieu de terrain est touché par la crise qui frappe son pays alors, chose rare, il a pris la parole.

« On n’est pas habitués à tout ça, nous, lance Seydou Keita devant les médias. Ce sont des moments très difficiles. Je ne dis pas ça seulement pour les joueurs mais pour tout le peuple malien. Tout ça n’est pas normal. Le président (Amadou Toumani Touré) fait le maximum, mais on veut qu’il fasse encore plus. Qu’on soit du Nord, du Sud, de l’Ouest, c’est pareil : on est tous maliens, il n’y a pas de différences ».

Le joueur du FC Barcelone confiera tout de même qu’il est content d’affronter la Côte d’Ivoire en demi-finale de la CAN 2012, le 8 février prochain. Mais l’essentiel est vraiment ailleurs. Selon Seydou Keita : « On ne connaît que la paix, on ne veut que la paix. C’est pour ça que je lance un appel. Il faut que les gens au Nord arrêtent de s’entretuer », supplie-t-il. Puis il conclut : « Le football n’est qu’un jeu. Il n’y a rien de plus important que la vie. »

De notre envoyé spécial à Libreville

 David Kalfa, source: rfi.fr

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.