Situation du football : Le premier ministre reçoit une délégation d’acteurs sportifs

2
Situation du football : Le premier ministre reçoit une délégation d’acteurs sportifs
Le collectif des clubs majoritaires lors de leur rencontre avec le PM

Le Premier ministre Abdoulaye Idrissa MAIGA a reçu le jeudi 20 avril 2017 les représentants d’acteurs du football qui avaient initié une manifestation dans la matinée pour réclamer la fin de la suspension de la fédération malienne de football.

Le chef de la délégation a expliqué au Chef du Gouvernement l’esprit qui a prévalu à leur activité qu’ils ont voulue pacifique. Il s’agissait d’attirer l’attention des pouvoirs publics sur les effets induits de la suspension sur la vie des acteurs que sont les footballeurs, les entraineurs, les administrateurs et assimilés. Ils sont venus surtout lui remettre une lettre lui demandant un geste d’espoir afin que le football reprenne dans tout le pays.

En réponse le Premier ministre a félicité la délégation pour l’esprit pacifique qui a entouré leur manifestation, ce qui dénote du sens de la responsabilité civique attendue de tout citoyen malien. Il s’est dit sensible à leur démarche. Le Chef du Gouvernement leur a rappelé que la décision ministérielle a été prise en toute responsabilité et par conséquent que toute la suite de la gestion de cette affaire mérite de la patience et du respect de toutes les dispositions légales. Il leur a assuré que leur lettre est en de bonnes mains et leur a demandé de garder espoir pour la suite.

Le Gouvernement, comme l’a instruit le Chef de l’Etat, restera à l’écoute permanente des populations et donc du mouvement sportif national dans toutes ses composantes, a conclu le Premier ministre.

Primature du Mali

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Je suis tout à fait d’accord avec toi Mr faux-semblants.en nous disant que la décision ministérielle a été prise en toute responsabilité,cela nous confirme les dires de certains,comme quoi ce gouvernement n était là que pour les prochaines échéances électorales.je pense honnêtement que c est réfléchir par le pied que de penser que “Pouloh “représente un poids politique dans ce pays .le football étant un sport de masse ,je ne suis pas certain que la majeure partie de la population mette la politique au dessus du football.le réveil de la population sera très douloureuse et nulle ne sait où nous amènera ses conséquences fâcheuses.

  2. Aviez-vous déjà vu un différend quelconque se régler par la voie pacifique ici au Mali ses dix dernières années ?la réponse du ministre est on ne peut plus claire.tant qu il n y a pas un soulèvement populaire dans le désordre le plus absolu,c est le football malien qui est pris en otage pour bien longtemps.tant que la politique se mêle au sport rien y fera.il faut une vraie révolution consciente pour faire venir ses abrutis à la raison.ses pseudos-dirigeants ne comprennent que le langage de la violence.nous demander d être patient !!!et jusqu’à quand alors ?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here