Pas de vainqueur entre la Suisse et la Roumanie (0-0), un résultat parfait pour les Bleus

0
Pas de vainqueur entre la Suisse et la Roumanie (0-0), un résultat parfait pour les Bleus
EURO 2016 – La Roumanie et la Suisse ont fait match nul (1-1) mercredi au Parc des Princes. Admir Mehmedi (56e) a répondu à l’ouverture du score de Stancu (18) sur penalty. Un résultat qui avait ouvert la voie à la qualification des Bleus.

La Suisse visait une deuxième victoire d’affilée dans la compétition pour mettre la pression sur l’équipe de France mais elle se contentera du partage des points (1-1). Surprise par la Roumanie en première période, concédant un penalty transformé par Stancu, la Nati a profité de la fatigue de son adversaire après la pause pour aller chercher l’égalisation pour Mehmedi. Avec quatre points, les Suisses prennent une grosse option pour la qualification en huitièmes de finale tandis que Roumains devront impérativement battre l’Albanie pour espérer franchir les poules.

À l’image de ce qu’elle a pu montrer contre la France, la Roumanie a affiché une grosse solidité défensive qui a particulièrement gêné son adversaire du jour. Mieux, les hommes de Iordanescu se sont révélés efficaces à l’inverse de Seferovic (6e, 16e). Comme face aux Bleus, c’est un penalty de Stancu qui leur a permis d’ouvrir la marque (19e). Agressifs, parfois à la limite comme en témoignent les trois cartons jaunes pris durant le premier acte, les Roumains ont même eu l’opportunité de doubler la mise sur une frappe de près de Săpunaru, qui a heurté le poteau extérieur de Sommer (28e).

Bloquée dans le jeu, la Nati a trouvé la solution sur coup de pied arrêté

Les partenaires de Granit Xhaka, élu homme du match, ont dû se montrer patient pour éviter une grosse déception. Leur domination, traduite par une différence caractérisée du nombre de passes (180 pour la Roumanie, 455 pour la Suisse), s’est longtemps avérée stérile à cause de la discipline défensive adverse.

C’est sur coup de pied arrêté que la brèche s’est ouverte. À la réception d’un corner, Amir Mehmedi a décoché une mine puissante mais terriblement bien placée qui n’a laissé aucune chance à Tătăruşanu, auteur de six arrêts dans la partie. Déclinante durant la dernière demi-heure, la Roumanie n’avait ensuite plus les jambes pour faire autre chose que tenir un point qui la maintient en vie dans la compétition. Habituée à subir et évoluer en contre, elle devra prendre les choses en main contre l’Albanie si elle ne veut pas rester à quai dans cet Euro.

 Par eurosport.fr
PARTAGER