Sport d’élite : Housseini Amion Guindo à Kabala pour encourager les Aiglonnets en partance pour Lomé

0
le ministre Housseini Amion Guindo dit Poulô
le ministre Housseini Amion Guindo dit Poulô

Même pas encore «casé», le ministre Housseini Amion Guindo dit Poulô est déjà sur le terrain. En effet, il était au Centre d’entraînement pour Sportifs d’élite «Ousmane Traoré» de Kabala. Très pragmatique, Housseini Amion Guindo a fait d’une pierre deux coups en visitant l’infrastructure et en rendant visite aux Aiglonnets en internat pour le tournoi auquel ils doivent participer à Lomé (Togo) à partir de ce week-end. Pour la circonstance, Poulô avait à ses côtés des proches collaborateurs et des membres de la Femafoot, dont le président Boubacar Diarra dit Baba.

 

«Je ne suis pas là pour m’enfermer dans le bureau. Je souhaite être sur le terrain le plus souvent possible» ! C’est le vœu du ministre des Sports, Housseini Amion Guindo. Et c’est ce qu’il a fait jeudi 17 avril en passant la mi-journée au Centre d’entraînement pour Sportifs d’élite «Ousmane Traoré» de Kabala.

 

En regroupement à Kabala depuis quelques jours, les Aiglonnets se sont envolés pour Lomé samedi 19 avril. Dans la capitale togolaise, les poulains de Baye Bah participeront à la «President Cup 2014», un tournoi prévu du 19 au 28 avril 2014. Il s’agit d’une compétition de la zone B de l’Union des fédérations ouest-africaine de football (Ufoa). Première du genre et initiée dans le cadre de la célébration de la fête de l’indépendance du Togo, elle réunira six pays répartis en deux groupes. Le Mali figure dans le groupe B avec le Niger et le Nigeria. Tandis que le groupe A est composé du Togo, du Bénin et de la Côte d’Ivoire. Le match d’ouverture a opposé le Togo au Bénin. Le Mali est entré en lice le 21 avril contre le Niger.

 

Et c’est pour encourager les Aiglonnets à donner le meilleur d’eux-mêmes pour rehausser l’image du Mali à ce rendez-vous que le ministre des Sports a fait le déplacement de Kabala. Par cette rassurante présence, Poulô voulait s’assurer des conditions d’hébergement de l’Equipe nationale des cadets. Ce fut aussi une occasion de s’enquérir des réalités de l’infrastructure, surtout de sa gestion au quotidien et des travaux qui y sont prévus pour améliorer les commodités d’accueil offertes aux Equipes nationales du Mali. À travers la visite guidée du directeur du centre, le ministre Guindo s’est vite aperçu des problèmes auxquels l’infrastructure est aujourd’hui confrontée. Les coupures d’électricité surtout en cette période de chaleur, la plomberie, la connexion internet, l’adduction d’eau sont, entre autres, les dysfonctionnements auxquels il faudra rapidement faire face. Ce constat fait par le ministre des Sports a par ailleurs fait l’objet d’un rapport rédigé par le président de la Femafoot lors de son passage au centre, il y a une semaine. Des soucis pertinents quand on sait qu’à partir du mois d’août, les compétitions démarreront pour les sélections nationales et le centre devra alors accueillir les équipes juniors et les seniors engagées dans des campagnes africaines. Pour sa part, Housseini Amion Guindo rassure quant à l’étude du rapport et affirme que des dispositions idoines seront rapidement prises par son département pour offrir un cadre idéal aux joueurs des différentes sélections nationales.

 

Concernant la participation de nos cadets au tournoi Ufoa, le ministre a rappelé aux jeunes la vision des autorités maliennes. «Le gouvernement veut cultiver la reconnaissance du mérite. L’accueil réservé aux championnes d’Afrique U-16 en basket et la reconnaissance nationale qui a suivi en est un exemple», a-t-il souligné.  «C’est pourquoi, quel que soit le niveau de la compétition, vous devez mouiller le maillot afin de faire honneur à la Patrie», a ajouté le ministre Guindo.

 

Les joueurs ont, à leur tour, salué et apprécié à sa juste valeur cette visite (première sortie) du nouveau ministre des Sports. Nos Cadets promettent de faire mieux au nom du Mali. Mais, ils souhaitent qu’on puisse leur trouver des rencontres amicales pour préparer les échéances importantes, notamment les éliminatoires de la Can de la catégorie qui vont bientôt commencer. Une requête pertinente à laquelle le ministre et  son cabinet accordent une grande importance.

Youma COULIBALY/M. BOLLY

C.C-Sports

PARTAGER