Le Stade malien et l’AS Réal apportent leur soutien à Boubacar Baba Diarra et à son équipe

12
Ligue des champions de la Caf : Pas de miracle pour les deux représentants du Mali éliminés au premier tour préliminaire
Stade malien de Bamako

Le stade malien de Bamako et l’AS Réal de Bamako ont apporté leur soutien au comité exécutif de la FEMAFOOT dissout. Ils ont fait savoir à travers des communiqués séparés. Pour les deux clubs de la capitale, le bureau dissout de la FEMAFOOT a été légalement élu en octobre  2013 à Mopti.

Les deux clubs se disent attachés à la légalité et à l’aspiration de la majorité des acteurs du football dans le respect des textes nationaux et internationaux.  « Le Stade et l’AS Réal  restent  fidèle à la déclaration commune du 09 Mars signée par un groupe de 13 clubs de ligue I dès l’annonce de la dissolution du comité Exécutif de la FEMAFOOT par M. le Ministre des Sports », peut-on lire dans les deux  communiqués.

Avec ces deux communiqués, le Stade malien et l’AS Réal apportent clairement leur soutien à l’ancienne équipe. Ce qui compliquera la tâche de réunification du comité de normalisation. Iront-ils, jusqu’à  ouvrir une nouvelle fronde ?  Rien n’est moins sûr. En tout état de cause, ces deux communiqués constituent des soutiens de taille pour l’ancienne équipe du comité Exécutif de la FEMAFOOT. C’est dire que la crise est loin d’être terminée.

A suivre…

Abdrahamane Sissoko

PARTAGER

12 COMMENTAIRES

  1. Le ministre Guindo est un médiocre qui a foutu notre football dans la plus grande difficulté de son histoire. Il a compromis l’avenir des jeunes et Dieu le lui paiera. A quoi bon de jouer si le pays n’a plus accès à l’arène internationale ?

  2. Ce n’est plus du foot, du Mali dont il est question. Plutôt du règlement de compte politicien basé sur des intérêts égoïstes, sordides. Ils vont tous échouer. INCHALLAH.

  3. Je suis stadiste mais je ne me reconnais pas en cette idée de soutenir une personne sans scrupule contre l’intérêt général du foot malien!

  4. ne vous fatiguez pas, fini le favoritisme et le clientélisme dans notre foot ball, certaines équipes ne fournissaient plus d’efforts sur le terrain pour gagner et ont connait la suite dans des compétitions africaines aller savoir pourquoi?
    Le Malien n’aime pas la vérité c’est que des intérêts égoïstes, ça me fait rigolé quand j’attends dire : Les deux clubs se disent attachés à la légalité et à l’aspiration de la majorité des acteurs du football dans le respect des textes nationaux et internationaux: Parlons-en un peu des textes nationaux et internationaux. Vous étiez où quand la fédération a prit des décisions arbitraire pour dissoudre la ligue de kayes et segou? Vous étiez où quand la fédération a permit à LCBA de monter en ligue1 alors qu’il n’était pas champion du district? vous étiez où quand il a suspendu le président du dungouwolowila parce qu’il demandait des comptes récemment pour une affaire de 300 millions? Vous étiez où quand la plainte du FC Burumassa de kati pour une affaire de corruption avec les preuves à l’appui, et le témoignage des joueurs corrompu dont la fédération à étouffer ? et parlons aussi des textes internationaux, Vous étiez où quand la fédération na pas exécuter la sentence du TAS, etc… ect ….? Quel qu’en soit la faiblesse d’un pays, une association ne pourra jamais être au dessus d’un état.
    Nous les citoyens lambda et amoureux du foot, vous dise aussi allez tous au diable. Je dis BRAVO au MINISTRE POUR AVOIR LES TRIPES DE DISSOUDRE la femafoot.

    • Merci Jordan45 tu as tout dit, vous savez, le vrai probleme c’est Yacouba Djan Traore il etait en train de manipuler l’ancienne FEMAFOOT il n’a jamais digéré les pratiques de Feu Tiecoro Bagayogo il a meme dit que les temps de Tiecoro est fini donc Baba avait la bonne intention mais mal conseillé par ses proches qui sont venus pour une revanche on n’a pas besoin de ces clubs rebelles nous voulons avancer et laisser derniere nous ces rancunes qui ne vont jamais avancer notre football tout le monde connait ce probleme car c’est un probleme entre les dirigeants du Stade et les dirigeants du Djoliba AC et les Stadistes ont voulu manipule Monsieur Baba Diarra pour faire disparaitre le Djoliba AC chose qui est impossible car le Malie appartient au Djoliba AC

  5. le Ministre Amion ignore que les maliens sont tous amoureux du football. Il ne va jamais démissionné. IBK doit le limoger pour satisfaire les maliens et la FIFA. Le Mali ne peut pas cavaler seul sans l’Afrique sans le Monde.

  6. C’est digne de la part de ces deux clubs. Toutes mes félicitations au Stade Malien de Bamako et l’ A.S. Réal de Bamako. Tenez bon car la vérité finie toujours par vaincre le mensonge. Merci !

  7. Bien sûr que la crise loin d’être terminée !
    Le ministre et son clown de président de normalisation optent plutôt pour la vengeance et le mensonge.

    • Bonjour chers internautes,

      Je voudrais tout simplement que les maliens comprennent que ni le ministre ni BABA DIARRA n’ont le souci de faire avancer le football.

      Après une analyse globale, je dirais même que Baba vaut un peu mieux que ce ministre dont la décision pouvait salutaire si elle était prise à temps mais pas au terme du mandat du Général.

      Baba et le Ministre Poulo ont délibérément mis en danger l’avenir de nos joueurs et le devenir des familles des joueurs.

      Combien de personnes vivent de football? Combien de personnes aiment le football?

      Au moment même où le Mali vit traverse une crise socio-sécuritaire au nord comme au sud, ces responsables de gouvernement et de la fédération ont brisé l’espoir des milliers de jeunes sportifs à cause de leurs intérêts égoïstes et sordides . Ces jeunes qui vont désormais la plupart rester à la maison peuvent facilement basculer dans la délinquance ou même être des proies faciles pour les terroristes.

      Les dirigeants du football de tout bord doivent à tout prix revenir à de meilleurs sentiments pour sauver notre sport .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here