La Suisse s’impose 2-1 face à l’Équateur dans le temps additionnel

0
La Suisse s'impose 2-1 face à l'Équateur dans le temps additionnel
Menée au score à la pause, la Suisse a égalisé à la 48e mn. par Mehmedi (en rouge), avant de s’imposer 2-1 dans le temps additionnel grâce à Seferovic.
REUTERS/Eddie Keogh

Menée au score à la pause après un but de Valencia (22e), la Suisse a égalisé à la 48e mn. grâce à Mehmedi pour finalement s’imposer in extremis dans la dernière minute du temps additionnel par un but de Seferovic (90e+3). Les Suisses prennent provisoirement la tête du groupe E avant la rencontre France-Honduras de Porto Alegre.

La Suisse a battu l’Equateur 2 à 1 dans les toutes dernières secondes au terme d’un match plutôt équilibré qui aurait pu tourner dans l’autre sens en match du groupe E du Mondial-2014, dimanche au stade Mané Garrincha de Brasilia. Malgré une domination d’ensemble, la Suisse, tête de série, a dû batailler jusqu’à la fin pour venir à bout de la Tri, huitième de finaliste en 2006, dangereuse en contres et sur coups de pied arrêtés.

Seferovic sur le fil

Seferovic, entré en cours de match, a libéré les siens en reprenant victorieusement (90e+3) un centre de Mehmedi au terme d’une contre-attaque faisant suite à une énorme occasion de but pour les Equatoriens vendangée par Arroyo. Les Sud-Américains, plus entreprenants en début de match, ont ouvert la marque par Enner Valencia (22) d’une tête piquée à bout portant à la réception d’un coup franc d’Ayovi atteignant la mi-temps sur ce score.

A la reprise, les Suisses, têtes de série dans leur groupe, ont décidé d’accélérer, parvenant rapidement à égaliser (48) sur une tête de l’attaquant de Fribourg Mehmedi, entré à la pause en place de Stocker, consécutive à un corner tiré par Rodriguez. Prenant de plus en plus le jeu à leur compte face à des Equatoriens toujours dangereux en contre, les hommes d’Ottmar Hitzfeld, maladroits et imprécis, se sont longtemps fait peur. Pour son prochain match, la Suisse devra montrer tout autre chose face à la France le 20 juin à Salvador tandis que l’Equateur sera opposé au petit Honduras le même jour à Curitiba.

par RFIAFP

PARTAGER