Super Coupe du Mali, édition 2012 : L’USB montre ses muscles au Djoliba AC

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

 

Ce dimanche 28 octobre 2012, le Club Athlétique Djoliba de Bamako s’imposé  face à l’Union Sportive de Bougouni  aux tirs au but. La finale de l’édition 2012  qui a été jouée  au Stade Mamadou Konaté à Bamako a enregistré la présence  des centaines  de supporteurs dont la majorité était des djolibistes.

 

La Super Coupe du Mali est une compétition traditionnellement  jouée par le détenteur du trophée de Dame coupe du Mali et le vainqueur du championnat de ligue 1. A cet effet, l’Union Sportive de Bougouni vainqueur de la coupe du Mali, édition 2012 a affronté le Club Djoliba AC de Bamako ce dimanche 28 octobre 2012 au Stade Mamadou Konaté. Le match s’est soldé par un score de parité à la fin du temps réglementaire de  1 but partout.

Il faut noter que ce match qui a opposé une équipe de première division, Djoliba, à une autre de 2è division, l’Union Sportive de Bougouni, n’a pas été aisé. Après les 90 mn de jeu réglementaires  marquées par un score de parité, 1-1, l’épreuve de tir  au but a permis au Djoliba club de remporter le trophée avec 7 buts réalisés sur 8 tirs, tandis que l’USB a marqué 6 buts sur 8 tirs.

Malgré la défaite, il y a lieu de reconnaître le mérite de cette équipe de Bougouni qui est parvenue à maîtriser le Djoliba, club champion de la ligue 1 du Mali. Car le Djoliba ayant ouvert le score à la 19è minute par Boubacar Bangoura, l’USB a égalisé à la 25è minute par Moussa Sangaré.

Depuis lors, Djoliba et l’USB sont restés dans un duel équilibré jusqu’au dernier coup de sifflet de l’arbitre central.

Malheureusement pour l’USB, les tirs ratés de Salif Sidibé et de Mamadou Diawara ont permis au Djoliba de remporter  la Super Coupe 2012.  Du côté du Djoliba,  Issa Traoré, un des 5 premiers tireurs avait aussi raté son tir.

On se rappelle qu’après la finale de la coupe du Mali,  25 août 2012, l’USB s’est inclinée devant l’Office du Niger des Sports de Ségou le 29 août à Bougouni et devant le Sabana de Mopti le 12 septembre dernier à Mopti. Ces deux défaites l’ont empêchée de monter en D1 du championnat malien.

Tout le monde a compris que cette équipe était à bout de souffle.

Cependant, les dirigeants de l’USB n’ont pas baissé les bras. Ils ont procédé au recrutement d’un entraîneur national, en la personne de  Bakary Coulibaly.

La rédaction

 

 

Coupe CAF 2013

Union sacrée autour de l’USB

 

Le samedi 6 octobre 2012, une délégation de 35 personnes environ avec à sa tête le préfet, a quitté Bougouni pour se rendre à Sikasso. L’objectif de la mission était la présentation de la coupe du Mali aux autorités régionales  à l’occasion de la finale de la coupe Orange vacances Foot, édition 2012.

 

Après l’accueil et l’installation de la délégation par la commission d’organisation de Sikasso, la délégation de Bougouni a pris le déjeuner avant de regagner le stade Babemba Traoré où s’est déroulée la finale de la coupe Orange Vacances.

En prélude au coup d’envoi du match, le président de l’USB accompagné des joueurs de l’USB ainsi que des supporteurs a présenté publiquement et officiellement le trophée au Gouverneur de la Région de Sikasso, M. Ibrahim Féfé Koné.

Après le match, la délégation de Bougouni a pris le diner  avec les autorités régionales,  les agents et collaborateurs  d’Orange Mali, zone de Sikasso à l’Hôtel du Cinquantenaire où  les félicitations à l’endroit de l’USB n’ont pas fait défaut dans les interventions  du maître de cérémonie, du chef  de quartier de Dialanikoro de Bougouni et du gouverneur.

 Cependant, le chef de quartier de Dialanikoro s’est appesanti sur la nécessité de l’implication de toutes les sensibilités de la région dans l’organisation de la coupe CAF que  l’USB jouera l’année prochaine.

Par ailleurs, une réunion de lobbing a regroupé le préfet, le maire, le président du conseil de cercle, le directeur du journal le Relais de Bougouni, le directeur d’orange mali-zone de Sikasso et son adjoint ainsi que le directeur régional de la Jeunesse de Sikasso. Ce dernier a joué un rôle de facilitateur dans le dialogue entre les officiels de Bougouni et les administrateurs de l’opérateur orange-Mali/Sikasso.

Il est à noter que d’entrée de jeu, le préfet a expliqué l’objet de la mission à Sikasso avant de  solliciter l’appui du partenaire dans le cadre de la célébration de la fête de la coupe du Mali à Bougouni, prévue pour le 24 novembre  2012.

Selon le préfet, cette fête au-delà de son aspect festif  contribuera à la mobilisation sociale autour de l’équipe. Et la mobilisation sociale, une fois réussie, facilitera la mobilisation des autres ressources.

A cet effet, l’USB  sollicite Orange Mali, Zone Sikasso pour un partenariat fécond.

Le président du conseil de cercle et le maire de la commune urbaine de Bougouni ont ajouté des idées à celles du préfet en mettant un accent particulier sur les difficultés de l’équipe.

Quant au directeur régional de la jeunesse de Sikasso,  l’USB doit faire face à des impératifs dans le cadre de l’organisation de la compétition de la CAF : l’organisation des matchs amicaux pour le perfectionnement des joueurs et la recherche des joueurs afin de renforcer son effectif. La mise en œuvre de ces dispositifs nécessite la sollicitation des partenaires financiers. Orange, en tant que partenaire privilégié du football au Mali et dans la région de Sikasso est le mieux indiqué dans la mobilisation des ressources. En contre partie, la région de Sikasso a créé des espaces et activités qui peuvent être exploités par Orange pour la défense de ses intérêts et la promotion de ses produits. Il s’agit entre autre de la journée du 12 juillet, célébrée chaque année dans un cercle de la région, et la création en cours d’un centre sportif à Sikasso.

En dernier lieu, le directeur de zone Orange Mali a affirmé que cette sollicitation  témoigne de l’importance que les  autorités de Bougouni ont placée en son service. Il s’en est réjoui.

M. Kassambara, directeur régional de orange Mali a rassuré le préfet de Bougouni et sa suite que la procédure de traitement de la requête sera diligentée et que son service analysera avec une attention particulière la demande de partenariat entre l’USB et Orange-Mali/Sikasso.

Cette réunion qui a duré une vingtaine de minutes  a pris fin avec les remerciements du préfet à l’endroit d’orange-Mali/Sikasso pour sa contribution à la prise en charge de la délégation de Bougouni à Sikasso.

Au retour, la coupe a été présentée dans les communes de : Koumantou, Sanso, Domba, Debelin, et Zantiébougou. La forte mobilisation sociale dans ces localités témoigne de l’union sacrée autour de l’USB dans le cadre des préparatifs de la Coupe CAF, édition 2013.

Seydou KONE

 

 
SOURCE:  du   28 nov 2012.