Supercoupe d’Europe: Falcao dĂ©truit Chelsea

0

Grâce Ă  un immense Falcao, auteur d’un triplĂ©, l’Atletico Madrid a remportĂ© la Supercoupe d’Europe aux dĂ©pens de Chelsea (4-1). Le club madrilène avait dĂ©jĂ  remportĂ© la compĂ©tition en 2010.

Falcao – Atletico Madrid

Roman Abramovitch aurait rĂŞvĂ© de l’attirer sous le maillot de Chelsea, selon certaines rumeurs venues d’outre-Manche durant l’Ă©tĂ©. Vendredi soir, Falcao lui a fait passer une soirĂ©e cauchemardesque. Sur la pelouse du stade Louis-II pour la Supercoupe d’Europe, le Colombien a encore revĂŞtu son plus beau costume. HĂ©ros de la dernière finale de la Ligue Europa avec l’Atletico Madrid, l’avant-centre a Ă©tĂ© le tueur de Chelsea, qui a Ă©tĂ© humiliĂ© par les Madrilènes (1-4). Le vainqueur de la Ligue des champions n’a rien pu faire face Ă  une formation madrilène parfaitement organisĂ©e et l’efficacitĂ© redoutable de Falcao, qui avait dĂ©jĂ  offert la C3 aux Colchoneros avec un doublĂ© contre Ă  l’Athletic Bilbao (victoire de l’Atletico 3-0).

Si solide la saison passĂ©e pour faire chuter notamment le FC Barcelone et le Bayern Munich afin de s’assoir sur le trĂ´ne de l’Europe, Chelsea a pris l’eau lors de cette Supercoupe d’Europe. La dĂ©fense des Blues, qui a montrĂ© quelques signes de faiblesses en Premier League, s’est montrĂ©e trop souvent d’une passivitĂ© inquiĂ©tante. Falcao en a profitĂ© Ă  merveille. “El Tigre” a rĂ©glĂ© l’affaire en première pĂ©riode en signant un coup de chapeau, aussi sublime qu’historique. Parti dans le dos des dĂ©fenseurs londoniens, il a d’abord battu Petr Cech d’un petit piquĂ© (0-1, 6e). Il a ensuite doublĂ© la mise en dĂ©montrant encore une fois son sang froid d’une frappe enroulĂ©e (0-2, 19e). Avant de tuer dĂ©finitivement le suspense en terminant une contre-attaque de son Ă©quipe juste avant la pause (0-3, 44e). Et il aurait pu faire encore plus mal puisqu’il a touchĂ© deux fois les montants (barre, 4e et poteau 35e).

Un Chelsea bien terne

Si Falcao a endossĂ© Ă  la perfection le rĂ´le de prince de la soirĂ©e avant de voir Miranda saler encore un peu plus l’addition (0-4, 60e), les Blues ont livrĂ© une copie bien terne. SĂ©duisant en Premier League avec trois victoires en trois matches, le new Chelsea n’a pas existĂ©. Eden Hazard n’a pas pu placer ses accĂ©lĂ©rations et a Ă©tĂ© impuissant Ă  l’image de l’ensemble des Londoniens. Si les Anglais ont rĂ©duit le score sur corner grâce Ă  Gary Cahill (1-4, 75e), les protĂ©gĂ©s de Roberto Di Matteo, gĂŞnĂ©s par l’organisation hermĂ©tique des Madrilènes, n’ont presque jamais inquiĂ©tĂ© Thibaut Courtois, le portier de l’Atletico… prĂŞtĂ© par Chelsea, et se sont fait punir sur des contres meurtriers de l’Atletico.

Après avoir perdu le Community Shield contre Manchester City (3-2), le champion d’Europe lâche dĂ©jĂ  sa deuxième finale de la saison. Pour les Espagnols, la saison commence encore une fois avec une belle surprise. Il y a deux ans, l’Atletico Madrid (alors aussi tenant de la C3) s’Ă©tait dĂ©jĂ  offert le scalp de l’Inter Milan (2-0) dans le sillage de son formidable duo AgĂĽero-Forlan. Aujourd’hui, Falcao, auteur de son deuxième triplĂ© de la semaine (après celui en Liga contre Bilbao), a pris la relève de belle manière pour permettre Ă  l’autre club de Madrid d’ajouter une deuxième Supercoupe d’Europe Ă  son palmarès. Roman Abramovitch va peut-ĂŞtre regretter de ne pas avoir cassĂ© sa tirelire pour Falcao cet Ă©tĂ©…

 

Par Glenn CEILLIER | Eurosport 

PARTAGER