Talent à suivre, Bandiougou Sylla : Un Judoka aux bras d’acier

1

Né le  10 novembre 1988 à Bamako, Bandiougou Sylla est un jeune judoka malien de la catégorie des poids lourds (81kg). Il évolue au dojo Bana sport de Bamako-Coura.

Venu au judo grâce à son grand frère feu Mamoutou Sylla ancien champion du Mali, Bandiougou fait ses débuts sur le tatami au Centre du stade omnisports Modibo Kéita  en 2001. Mais l’enfant du Badialan communément appelé Bahini s’illustra véritablement avec le dojo Bana sport de Bamako-Coura avec  lequel il gagne plusieurs titres de championnat national dans sa catégorie.

Avec l’équipe nationale également l’homme aux bras d’acier à un palmarès honorable. D’abord au tournoi international de judo de Saint Louis  en 2006, il décroche la médaille d’or dans la catégorie des 81kg et le trophée du meilleur ippon. En 2007, il est  médaillé d’argent lors d’un tournoi de judo en Côte d’Ivoire.

Spécialiste de l’étranglement et très rapide dans ses prises, il commence en 2010 à pratiquer également au club Teranova le Ju-Jutsu. Un mot japonais qui signifie littéralement ” technique de souplesse ” ou encore ” art doux “. Il regroupe des techniques de combat qui furent développées durant l’ère féodale au Japon par les samouraïs pour se défendre lorsqu’on est désarmé.

Encouragé et couvé par de grands maîtres tels que Boniface Sangaré, Ousmane Diallo, Tiecoro Konaré, Adama Doumbia et Idrissa Koité, Bandiougou participe au championnat d’Afrique du Ju-Jutsu  du 10 au 11 novembre 2012 à Dakar, où il décroche une médaille de bronze.

Aujourd’hui, le colosse Bandiougou Sylla n’a qu’une seule ambition, celle de devenir champion du monde  en Ju-Jutsu.  Pour ce faire, il sollicite  l’appui matériel et financier  des hautes autorités sportives du pays.

                                                       Sory Ibrahima Coulibaly

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.