Talent à suivre : Moussa Wolo Doumbia: le Canonnier en herbe du LCBA

0

Né le 10 janvier 1997 à Djikoroni para, Moussa Wolo Doumbia est un jeune attaquant malien qui évolue dans le prestigieux Lafia Club de Bamako (LCBA) dirigé par le Dr Sékou Diogo Kéïta, véritable mécène  pour le développement des jeunes footballeurs.

Moussa Wolo Doumbia
Moussa Wolo Doumbia

En effet,  comme la plupart des joueurs maliens, Moussa Wolo Doumbia commence à jouer au football dès son jeune âge dans son quartier natal de Djikoroni, où il participe à plusieurs tournois de masse. Mais celui qu’on surnomme CR 9 référence au phénoménal joueur portugais Cristiano Ronaldo n°9 s’est  véritablement illustré  en 2012 avec le prestigieux centre de formation dénommé Lafia Club de Bamako (LCBA). Une équipe de 2ème division dirigée par Dr Sékou Diogo Kéita, un homme pragmatique qui ne cesse de payer de sa personne et de sa poche pour l’essor du football de base au Mali. Réputé être un buteur fin, Moussa Wolo se distingue surtout par sa polyvalence et par sa capacité à marquer en dehors de la surface de réparation et dans des positions difficiles. Selon son entraineur Amadou Coulibaly dit Amadou Sion, il a tous les atouts pour devenir un très grand attaquant dans le futur, “ Moussa est un jeune attaquant très talentueux qui peut jouer à n’importe quel poste de l’attaque. Il a vraiment une bonne aisance technique et du sang froid devant les buts, mais il doit travailler beaucoup sa course de vitesse pour devenir un attaquant complet “, a-t-il déclaré.

Il a aussi souligné la performance remarquable de son joueur lors des éliminatoires du championnat cadet du District IV. ” Moussa à inscrit 7 buts en 4 matches disputés dans les éliminatoires de ce championnat, mais malheureusement notre équipe ne  s’est pas qualifiée pour la phase finale “, a-t-il conclu.

En tout cas, Moussa Wolo Doumbia,  fan du club mythique du Real Madrid et de Ricardo Kaka, ambitionne pour le futur de beaucoup progresser afin de jouer dans un grand club européen et de décrocher le ballon d’or européen. Pour ce faire, il compte  quitter l’Afrique et faire mieux que les Eto’o, Drogba ou encore Seydou Kéïta la fierté de tous les Maliens.

Rappelons que le jeune prodige est le fils de notre collaborateur Mamadou Lamine Doumbia, rédacteur en chef du quotidien ‘‘L’Indépendant”.

Nous lui souhaitons plein succès dans sa carrière.

  Sory Ibrahima Coulibaly

PARTAGER