Talents Cachés : Awa Diallo « le Messie des parquets »

1

talentTalents Cachés, la tribune d’expression des champions est allée à la découverte de l’incontournable et l’intraitable meneuse du Stade malien de Bamako Awa Diallo. Une meneuse qui porte sur ses épaules toute une équipe.

 

Tel Lionel Messi, elle est une source intarissable d’exploits pour ses coéquipières. Comme Lionel Messi, elle est une machine à collectionner les buts à une cadence plus proche du virtuel que de l’infernal. Tel Lionel Messi, elle possède cette vertu à décanter l’issu d’une rencontre. Comme Lionel Messi, l’incontournable meneuse du Stade malien de Bamako constitue un livre de records. Les supporters qui lui ont collé ce nom ne se sont point trompés, car personne n’a encore trouvé la machine pour stopper Awa Diallo. Et nul n’est prêt de la trouver. Il existe un seul moyen, l’empêcher d’être sur la feuille de match. La Messi des parquets détruit avec une aisance effarante les schémas tactiques qu’on lui oppose. Depuis qu’elle a intégré l’équipe première du Stade malien de Bamako, elle a apporté sa pâte et les résultats ont pris une vitesse de croisière.

 

Le Stade malien de Bamako surf sur les performances de sa meneuse à la main magique. Avec trois titres de champion du Mali dans sa besace et une multitude de titres individuels, Awa Diallo compte bien offrir  la dame coupe du Mali à ses fans cette saison. La dame coupe, le seul trophée aux abonnés absents dans sa vitrine de trophées. « Cette année, je veux bien caresser ce trophée de la coupe du Mali. Je trouve qu’il est temps de brandir ce trophée dans les travées de la nouvelle salle flambant neuve de basketball du Mali » glisse Awa Diallo.

 

 

Leader naturel sur les parquets, depuis l’entame de cette saison c’est elle qui porte  fièrement le brassard de capitaine. Awa Diallo fait parler sa pointe de vitesse, sa vision du jeu et son réalisme face aux paniers et cela au grand bonheur de son coach Sory Diakité, de ses coéquipières et fans qui ne tarissent pas d’éloges à son égard. « Awa Diallo est ce genre de joueuse que tous les entraineurs rêvent d’avoir dans ses rangs. Elle possède des qualités exceptionnelles et  une clairvoyance optimale. C’est un régal de voir Awa sur les parquets entrain d’enchainer les gestes techniques avec à la clé le succès au bout de ses mains », indique son coach Sory Diakité. Pure produit du Stade malien de Bamako, Awa Diallo nourri des ambitions pour son club de cœur. « J’aimerais bien hisser cette équipe sur les firmaments africains avant d’aller titiller les stars sous d’autres cieux », lance-t-elle. Reine des trois points, elle possède aussi des atouts pour défendre avec ferveur ses paniers. Pour battre le Stade, il faut neutraliser la meneuse à la main magique Awa Diallo une chose qui demande des sacrifices énormes vu ses apports sur les parquets. Cheville ouvrière de son équipe, bon distillateur de caviar et précieux défenseur, Awa Diallo est un messie qui porte son équipe sur ses épaules.

Moussa Samba Diallo 

 

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.