Tour de cadrage de la coupe CAF : Le Stade Malien de Bamako prend une bonne option pour la qualification

2

vito-stadeLes Blancs de Bamako ont réussi à  s’imposer  devant l’AS Vita Club de la RDC sur le score de deux buts à zéro, le samedi dernier au stade Modibo Kéita de Bamako. Galvanisés par leurs supporters, le capitaine Abdoulaye Sissoko et ses coéquipiers ont surpris les Congolais dès l’entame de jeu. Sur une offensive venant de l’entrejeu, Mohamed Moctar Cissé ouvre le score pour les locaux à la 4ème mn de jeu. Une avance qu’ils conserveront jusqu’à la fin de la première mi-temps. Au retour des vestiaires, les Congolais profitent de la fatigue de certains joueurs du stade Malien de Bamako pour prendre le contrôle du jeu en se procurant plusieurs occasions de buts, sans pour autant trouver la faille. Mais grâce aux remplacements effectués par le coach Kamel Djabour, l’équipe de Sotuba parviendra à corser l’addition à la 68ème mn. Sur un centre millimétré de Boubacar Bangoura, Ismael Koné reprend victorieusement le ballon de la tête. Le Stade Malien de Bamako pouvait même  marquer d’autres buts et remporter la partie par un très large score. Malheureusement, les attaquants ont souvent brillé par leur manque de clairvoyance devant le portier congolais. Malgré tout, le Stade Malien de Bamako prend une bonne option pour la qualification avec ce résultat de deux buts à zéro à domicile. Désormais,  il s’agit pour les stadistes de consolider cet acquis lors du match retour, prévu dans deux semaines à Kinshasa.

Sory Ibrahima Coulibaly

 

Les coulisses

Les félicitations de Kolon aux joueurs, à l’encadrement et au public sportif

Le président du Stade Malien de Bamako, non moins 1er vice-président de la Fédération Malienne de Football, Boukary Sidibé dit Kolon était très heureux, samedi, après la belle victoire de son club en tour de cadrage de la Coupe de la Confédération Africaine de Football.

A chaque but du Stade Malien de Bamako, Kolon ne cessait de sauter les deux mains en l’air, pour manifester sa joie. Au finish, les Blancs de Bamako ont pris une option sérieuse pour la qualification dans la phase de poule. Même si, le plus difficile reste à faire lors du match retour, dans deux semaines.  Après cette victoire, le président du Stade Malien de Bamako a adressé un message de félicitations aux joueurs pour leur détermination et leur engagement. L’encadrement technique a reçu aussi les félicitations du président Kolon. Sans oublier, le public sportif à commencer par les supporters des Blancs de Bamako, pour avoir soutenu l’équipe du début jusqu’à la fin de la rencontre.

 

Quand le public accueille Boubacar Baba Diarra dans la ferveur 

compte tenu de l’importance de ce match très capital, le président de la Fédération Malienne de Football, Boubacar Baba Diarra a effectué le déplacement pour soutenir le Stade Malien de Bamako face à l’AS Vita Club. Comme il fallait s’y attendre, le premier responsable du football malien a été bien accueilli par le public sportif, venu en très  grand nombre. Dès son entrée à la loge officielle, il a été accompagné par un tonnerre d’applaudissements, tout comme le président du Stade Malien de Bamako. Ces deux dirigeants sportifs étaient, tous, habillés en blanc.  A la mi-temps aussi, les supporters munis de djembé et d’autres instruments se sont déplacés jusqu’à la loge officielle pour venir saluer les deux  dirigeants du football malien. Ce qui s’est passé, samedi dernier, montre à suffisance que le président de la Fédération Malienne de Football est vraiment en phase avec le public sportif. En d’autres termes, il est en bon rapport avec les supporters.

 

Bravo à Kamel Djabour

Aujourd’hui, on peut dire sans risque de se tromper que Kamel Djabour est le meilleur entraîneur au Mali. Et pourtant, il a été beaucoup critiqué par certains supporters dès son arrivée à la tête du Stade Malien de Bamako. Heureusement qu’aujourd’hui ces mêmes supporters se sont rendus compte que Djabour se trouve être l’un des meilleurs entraîneurs du Mali. Samedi dernier, lors du match contre l’AS Vita Club, il a été accueilli par les supporters comme un Roi. Finalement, il a donné la victoire aux Blancs de Bamako. Et tout le monde à savoir les dirigeants, les supporters, les journalistes sont rentrés chez eux avec le sourire sur les lèvres. Selon de nombreux observateurs, Djabour a bâti une véritable équipe, en quelques mois seulement. Seule équipe malienne dans la course pour les compétitions africaines, le Stade Malien de Bamako se trouve être aujourd’hui le meilleur club au Mali. Cela grâce au managérial de ses dirigeants.                                

   Rassemblés par Alou BADRA HAÏDARA

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

Comments are closed.