Tournoi ouest-africain de football des sourds : Le Nigéria s’adjuge le trophée

1

La 7ème édition du  tournoi ouest-africain de football des sourds a connu son épilogue le vendredi 12 mai dernier au Stade Modibo Keita  par le sacre du Nigéria  qui a battu en finale, le pays hôte sur le score de 2 buts à 1.  C’était en présence du 2ème vice-président de la Fédération Malienne de Football Kassoum Coulibaly dit Yambox, du chef du Cabinet du ministre des Sports, Youssouf Singaré, du président du comité de pilotage, le Colonel-major Drahamane Diarra. Ils avaient à leurs cotés, le président de la Confédération de Sport des Sourds de l’Afrique de l’Ouest (WADSU) le Nigérian  Ibrahim Amadou Youssouf, le président de la Fédération Malienne de Sports pour Personnes Handicapées (FEMASH) Amadou Diarra et celui de l’Association Malienne de Sport pour Déficients Auditifs Nouhoum Keita.

La 7ème édition du tournoi ouest-africain de football des sourds a pris fin le vendredi 12 mai dernier au Stade Modibo Keita par le sacre du Nigéria sur le pays hôte battu 2 buts à 1. Pourtant, tout avait bien démarré pour les poulains de Dribril Dramé qui ouvrirent le score dès la 9ème minute par Seydou Cissouma.  Sentant la fatigue de leurs adversaires  qui les avaient pourtant  battus 2 buts à 1  lors des matchs  de poule, les Nigérians marquèrent deux buts  aux  54ème et 74ème minutes respectivement par Adeola Adegoke et Adamu Suleiman.

Les  Aigles sourds du Mali qui n’ont connu que des victoires depuis le début de la compétition  n’ont pas démérité. L’arbitrage a beaucoup contribué à démoraliser  le Capitaine Malien Moussa D. Keita et ses partenaires qui auraient dû, à défaut des trois buts refusés, bénéficier d’un penalty qui n’a pas été sifflé par l’arbitre Gambien Moustapha N’Daw, assisté  par Issa Tangara du Mali et David du Togo.  Cette défaite peut aussi s’expliquer par le manque de moyens pour la préparation de l’équipe qui défend pourtant les couleurs du pays. Le vaillant capitaine Malien Moussa D. Keita, en recevant son prix de meilleur joueur et meilleur buteur du tournoi avec 9 réalisations, était en larmes avec  le drapeau malien au coup.

Loin de se décourager, le président de la Fédération Malienne de Sport pour Personnes Handicapées Amadou Diarra a exprimé toute sa joie pour ce résultat de l’équipe malienne. Mais aussi, pour le fait que le Mali ait été capable d’organiser cette compétition  et de pouvoir réunir pour la première fois les sept pays des Etats de l’Afrique de l’Ouest.

« Nous ne nous  décourageons pas. Nous allons continuer à travailler pour l’édition prochaine au Niger », a-t-il indiqué. Avant  d’inviter les personnes de bonne volonté, les  entreprises citoyennes et  les  autorités du pays à  soutenir le Handisport.

«Il n’ya pas de meilleure façon de lutter contre la mendicité et l’exclusion au niveau des personnes  en situation de handicap que la pratique du sport  », a-t-il conclu.

A noter que le Ghana, détenteur du trophée n’a pas pu faire le déplacement par manque de moyens.

Almihidi  Touré

PARTAGER

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here