Transfert de Mahamadou Diarra : Djilla se prépare à un bras de fer avec Lyon

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

Alors que la Ligue 1 de foot commence bientôt en France (la reprise est prévue le 4 août 2006 avec le derby Nantes-Lyon), notre international Mahamadou Diarra dit Diarra est toujours incertain sur son sort. Après 4 titres consécutifs de champion de France et des parcours honorables en Ligue européenne des champions, le capitaine des Aigles n’a sans doute plus rien à démontrer avec l’OL.

Convoité par le Real Madrid, Djilla s’est déclaré ouvert à toute proposition le week-end dernier. Il n’exclut donc pas un départ imminent vers le grand club espagnol. Mais les dirigeants lyonnais ne l’entendent pas ainsi. Ce qui laisse présager d’un bras de fer entre lui et ces derniers.

L’Olympique Lyonnais (OL) n’est donc pas un club à part. Alors que les dirigeants phocéens se dirigent doucement mais sûrement vers un bras de fer avec Franck Ribéry (convoité notamment par l’OL), leurs homologues rhodaniens vont également probablement goûter au conflit interne avec l’un de leurs ténors. Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit de Mahamadou Diarra alias Djilla. Pilier des champions de France depuis son arrivée en 2002, le capitaine des Aigles du Mali ne fait plus de mystère quant à son avenir.

Depuis Tignes, où l’effectif lyonnais effectue son traditionnel stage d’avant-saison, le talentueux milieu de terrain s’est déclaré ouvert à toute proposition pendant que son conseiller était à Madrid pour y discuter avec les dirigeants du Real Madrid.

Le club madrilène et son nouvel entraîneur, Fabio Capello, ont donc fait du Malien l’une de leurs priorités. Le technicien italien veut bâtir un nouveau Real Madrid et il rêve d’associer un tandem Emerson-Diarra dans son entre jeu. Au point de ne pas reculer devant le prix du Lyonnais, estimé pour l’heure à 25 millions d’euros (près de 16,5 milliards de F CFA).

Le hic, c’est que la position des dirigeants lyonnais n’est pas vraiment celle de Djilla. « Mahamadou Diarra ne partira pas, c’est clair. Djilla est décidé à rester pour gagner un 5e titre et ce serait génial pour lui. En plus, il veut gagner la Ligue des champions. Pour cela, il regarde les clubs avec lesquels il peut le faire. Et c’est mieux d’évoluer dans un club stable », a ainsi lancé Gérard Houiller dans la presse française.

Le débat est-il donc définitivement clos ? Ce n’est pas évident. Parce que tout porte à croire que Mahamadou Diarra n’a pas apprécié les propos de son entraîneur et encore moins confirmé qu’il porterait bien les couleurs de l’Olympique Lyonnais cette saison. On s’achemine donc vers un autre bras de fer comme celui qui a opposé l’OL à Michael Essien au début de la saison écoulée.

Mais, déjà, plusieurs noms circulent en coulisse pour assurer la succession de notre compatriote. Les pistes les plus sérieuses mènent actuellement à Jean Makoun (suivi par l’OL depuis plusieurs semaines) et surtout au Franco-malien Alou Diarra, récent finaliste du Mondial avec les Bleus et qui a séduit de nombreux observateurs. Sans oublier Patrick Vieira, qui pourrait s’inscrire sur les tablettes des plus grands clubs européens (comme ses partenaires) après la rétrogradation de la Juventus en série B. Bref, l’OL semble déjà préparer l’après-Mahamadou Diarra. N’en déplaise à Gérard Houiller qui misait sur son talent pour conquérir son second titre avec les Lyonnais.

Alphaly

« 

 
SOURCE:  du   18 juil 2006.