Transferts : Djilla signe pour cinq ans au Real Madrid

0

Vingt-quatre heures à peine après que l’Olympique Lyonnais lui ait donné le feu vert pour discuter avec le ténor espagnol, Mahadou Diarra a paraphé un long bail de cinq ans avec les Merengue. Un club avec lequel il a signé un contrat de cinq ans dans la soirée du samedi 19 août . Le montant de ce transfert s’évalue à 26M€ et non à 28, comme cela avait été avancé initialement. L’international malien sera présenté dans les prochains jours par son nouveau club, le Real Madrid. Nous vous proposons un dossier spécial sur le sujet dans notre édition de demain .

Un an après le départ de Michael Essien pour Chelsea, c’est au tour de son ex-«jumeau», Mahamadou Diarra de faire ses adieux à l’Olympique Lyonnais. Le scénario du dossier Diarra est d’ailleurs très semblable à celui d’Essien marqué dans un premier temps par un refus catégorique du président Aulas, avant qu’un accord ne soit finalement trouvé devant l’insistance du club recruteur et la détermination du joueur à partir.

Selon toute vraisemblance, le Malien portera donc très prochainement les couleurs du Real Madrid dont la proposition se monterait à 26 millions d’euros plus un autre million dans le cas où les Merengue seraient champions d’Espagne ou d’Europe.

 Jean-Michel Aulas n’obtiendra donc pas les 35 millions qu’il espérait toucher au départ… Fabio Capello, le nouvel entraîneur du Real qui en avait fait son choix numéro un, peut désormais se réjouir : «c’est un joueur très fort et très important pour notre projet».

Diarra laissait quant à lui éclater sa joie : «c’est un rêve pour moi de jouer au Real Madrid. Enfin je vais le réaliser. Maintenant je suis la personne la plus heureuse du monde».

 

L’OL cherche un remplaçant

Outre la perte que représente le transfert du Malien pour les Lyonnais, ce départ met le quintuple champion de France dans une position délicate.

A dix jours de la fermeture du mercato d’été, les Gones doivent désormais lui trouver un remplaçant. Déçu, Gérard Houllier confie sur le site du club : «Si j’avais su qu’il allait nous quitter, je me serais organisé avant», se plaignant de la démarche tardive des Madrilènes dont les Lyonnais ont reçu «la première [proposition] le 14 août dernier». Les joueurs capables de faire oublier M. Diarra ne courent en effet pas les rues. A l’heure où Monaco enregistre l’arrivée de Yahia Touré et que Maniche devrait s’engager pour l’Atlético Madrid, les choix qui s’offrent aux dirigeants lyonnais s’amenuisent. Une des pistes les plus chaudes reste celle menant à Alou Diarra.

Très convoité après la Coupe du Monde, notamment par l’AS Roma, l’international lensois n’a toujours pas quitté les Sangs et Or.

Le président de l’OL aurait même demandé à son homologue lensois, Gervais Martel de patienter un peu avant de vendre son joueur. L’arrivée d’A. Diarra constituerait alors un remplacement poste pour poste.

Cependant, les Lyonnais, relativement bien fournis à ce poste avec Tiago, Jérémy Toulalan et Benoît Pedretti, pourraient recruter un joueur au profil légèrement différent.

Mauro Camoranesi, désireux de quitter le Juventus relégué en Serie B et très attiré par le défi lyonnais reste une option. Habitué aux recrutements de dernière minute, l’OL devrait animer la rubrique des transferts très prochainement.

Sport24.com

PARTAGER