Transferts : Tevez, le feuilleton continue

0
0

Roberto Mancini, le manager de Manchester City, a réaffirmé que Carlos Tevez ne quitterait pas le club anglais sous forme de prêt, alors qu’un rendez-vous est prévu demain entre les dirigeants des Citizens et l’AC Milan, qui ne peut pas payer un transfert pour l’attaquant argentin.

Manchester City campe sur ses positions pour le cas Tevez. Par la voix de son manager, Roberto Mancini, le club anglais a rappelé qu’il n’était pas disposé à laisser partir son attaquant argentin sous forme de prêt, solution privilégiée par l’AC Milan, actuellement en pôle pour accueillir “Carlitos”. “J’espère que nous trouverons une bonne solution pour Carlos et pour nous. Nous voulons que Carlos rejoue et la meilleure solution pour nous est de le vendre. On ne peut pas le laisser partir en prêt”, a insisté le technicien italien. Que Carlos Tevez privilégie un club comme l’AC Milan, qui n’a pas les moyens de payer un transfert, au PSG, qui lui est disposé à faire une offre, n’entre pas en ligne de compte pour Manchester City. Mancini a ainsi justifié la stratégie de son club concernant Tevez et le marché des transferts en général. “Quand Manchester City achète un joueur, il doit donner beaucoup d’argent. Mais quand on doit vendre, les joueurs doivent partir en prêt et ça, ce n’est pas bien. Et ce n’est pas normal pour les autres joueurs. Manchester City a payé beaucoup pour Tevez en trois ans. Si un club, que ce soit Milan, la Juventus, le PSG ou l’Inter, le veut, il doit payer Carlos à sa juste valeur. C’est normal”, a expliqué Mancini. Quoi qu’il en soit, le feuilleton Tevez, déjà très riche cet été et durant cette première moitié de saison, risque d’alimenter encore longtemps la rubrique mercato avant de trouver son épilogue.

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.