Un record de bourdes

0
La 18e édition de la coupe du Monde, tenue du 9 juin au 9 juillet 2006 en Allemagne, aura été la plus riche de toutes, tant en participation qu’en cartons jaunes et rouges.
Cette coupe est si truffée d’irrégularités, que bien d’arbitres échapperont, difficilement, aux sanctions du « jury suprême » du foot mondial. Et les pénalités seront corsées, pour certaines fédérations Nationales du sport -roi. En un mot –et des maux -, ce Mondial a excellé en incidents, où les partis pris ont pris la place du fair–play. Mais la note a été très salée, pour le pays -organisateur de cette coupe du Monde : plus de quatre milliards d’euros y ont été investis. Les 32 équipes participantes, composées de 736 joueurs, ont livré 64 matches. Et 146 buts ont été marqués, sans compter ceux de la finale et du match pour la 3e place : 114 buts aux matches de groupes, 18 aux 8es de finale, et 14 aux quarts de finale. Les groupes A et E ont enregistré 14 buts, le groupe B : 11 buts ; 18 pour le groupe C ; 12 pour le groupe D ; 16 pour le groupe F ; 11 pour le groupe G et 18 pour le groupe H.
Les Trophées
En 1930, l’Uruguay a eu l’honneur d’abriter la première édition, et ravit la coupe au Brésil. Mais, de 1942 à 1946, la « paix » du ballon rond est interrompue par la deuxième guerre mondiale.
Du début du Mondial à nos jours, c’est le Brésil qui détient le record de trophées : 1958 en Suède, 1962 au Chili, 1970 au Mexique, 1994 aux Etats-Unis, et 2002 au Japon et en Corée. L’Italie talonne le pays de Pélé, avec quatre coupes : 1934 en Italie, 1938 en France, 1982 en Espagne, et… 2006 en Allemagne. L’Allemagne… Fédérale suit, avec trois trophées : 1954 en Suisse, 1974 à domicile, et 1990 en Italie. L’Argentine garde la coupe chez elle en 1978, et la remporte en 1986, au Mexique. Les plus pauvres détenteurs sont, jusque là, l’Angleterre et la France : en 1966 et en 1998. Mais ces deux pays ont eu le mérite d’avoir gagné le trophée… chez eux. Prions Dieu… et les fétiches, pour que cette coupe reste en 2010, en Afrique du Sud.
Quant aux championnats d’Europe, ils débutent en 1960 et se disputent, aussi, tous les quatre ans. Celui de 1960 est remporté par l’URSS. Viennent, ensuite, l’Espagne en 1964, l’Italie en 1968, l’Allemagne Fédérale en 1972, 1980 et 1996, la Tchécoslovaquie en 1976, la France en 1984, les Pays –Bas en 1988, et le Danemark en 1992.
                                                                                                          Le Viator

Commentaires via Facebook :

PARTAGER