Union des associations des supporters / Les dirigeants et les joueurs invités à suivre l’exemple

0
0

La fusion du Comité Central des Supporters des Aigles du Mali  (CCSAM) et l’Association des Supporters Indépendants  du Mali (Asiam) en Union Nationale et des Associations des Supporters des Aigles du Mali (UNASAM), a été fêté le 28 décembre 2011, dans la cour du département de la jeunesse et des sports. C’était en présence du Ministre de tutelle, Djiguiba Kéita, les représentants du Comité national olympique et sportif du Mali, des fédérations sportives, des services centraux du département de la jeunesse, etc. Les autres couches du sport malien ont été invitées à l’entente  comme viennent de le  faire les supporters.

Le 17 décembre 2011, le sport malien a été marqué en lettre d’or avec la fusion des associations des supporters du Mali: CCSAM et Asiam. Cette union a eu lieu grâce à la volonté des  autorités du pays, des dirigeants des deux associations et des personnes ressources. Avec un seul but: le développement du sport malien. Une cérémonie  a eu lieu le 28 décembre 2011 dans la cour du Ministère de la Jeunesse et des Sports.

C’était sous la présidence  du Ministre Djiguiba Kéita. D’entrée de jeu, les anciens dirigeants du Ccsam (Souleymane Diabaté)  et de l’Asiam (Ckeichna Demba), respectivement président et vice président de l’Unasam, ont dans leurs interventions invité les autre couches du sport malien à l’union, l’entente, la cohésion, pour que des résultats positifs soient réalisés par le sport malien. Cet appel s’adresse en premier lieu aux dirigeants du football.

Le conflit à la Femafoot en est l’illustration. Selon eux, leur division a toujours de graves répercussions sur la performance de nos clubs et de nos Equipes nationales. En plus, ils ont convié les joueurs à s’unir aussi pour réaliser des résultats. Les conflits entre eux entrainent aussi les contre performances. Par ailleurs, ils ont remercié les autorités du pays, dont l’accompagnement n’a jamais fait défaut à leurs défuntes organisations. Cette fusion, selon le ministre, n’a surpris personne.  Car, a-t-il dit,  le Ccsam et l’Asiam ont toujours un objectif commun: contribuer à la performance du Sport malien.

Pour lui, il est donc raisonnable, qu’elles s’unissent aujourd’hui, main dans la main, pour apporter ce dont une Equipe, un  Sportif a toujours besoin pour se transcender et combler les attentes de la nation. Avec cette union, a fait savoir Djiguiba kéita, les supporters des Aigles du Mali dépêchent un avertissement vigoureux à l’ensemble des acteurs du Sport au Mali. 

A commencer d’abord par les Sportifs qui doivent toujours mettre en avant les valeurs de courage et de solidarité véhiculées par le Sport. Ensuite aux dirigeants qui sont appelés à plus d’unité et de cohésion dans la gestion quotidienne de nos disciplines sportives.

Pour conclure sa brève intervention, il a dit: «nous avons l’habitude de le dire: Unis, les Maliens peuvent relever tous les défis ! Telle est et sera toujours notre conviction au Ministère de la Jeunesse et des Sports».  Ils ont tous souhaité la mobilisation et les bénédictions de toute la nation pour accompagner les Aigles du Mali à la CAN 2012 au Gabon et en Guinée Equatoriale».  

Hadama B. Fofana

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.