Vainqueurs du 13ème championnat d’Afrique Féminin U18 de Basketball en Egypte : Les Aiglonnes du Mali accueillies hier en grandes pompes à l’Aéroport Bamako-Sénou

0
Vainqueurs du 13ème championnat d'Afrique Féminin U18 de Basketball en Egypte
Les Aiglonnes du Mali accueillies hier en grandes pompes à l’Aéroport Bamako-Sénou

Victorieuses lors de la 13ème édition du championnat d’Afrique de basketball féminin des moins de 18 ans qui s’est tenue du 17 au 27 septembre au Caire (Egypte), les Aiglonnes du Mali sont de retour au bercail. Hier à 13h45mn, elles ont foulé le tarmac de l’aéroport international Bamako-Sénou après une chasse fructueuse en terre égyptienne (elles ont décroché 4 trophées). Ainsi comme il se doit, le monde sportif malien a réservé un retour triomphal à nos amazones.

 

Le ministre des Sports par intérim Mamadou Gaoussou Diarra (ministre de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne), le ministre de l’artisanat et du tourisme Mme Berthé Aissata Bangaly, le vice-président du CNOSM Tidiani Niambélé, les anciennes gloires du basketball malien ainsi que les parents des joueuses étaient tous présents à l’aéroport pour accueillir  et féliciter les nouvelles championnes d’Afrique.

 

De l’aéroport, les Aiglonnes ont été transportées au Palais des Sports sous les fanfares de l’armée nationale et de l’UNASAM. Sur place, les  différents membres de la délégation ainsi que les 4 trophées décrochés  au Caire ont été présentés au public.

 

Vainqueurs du 13ème championnat d'Afrique Féminin U18 de Basketball en Egypte
Les Aiglonnes du Mali accueillies hier en grandes pompes à l’Aéroport Bamako-Sénou

Prenant la parole, le président de la Fédération Malienne  de Basketball Me Jean Claude Sidibé dira qu’il n’a pas été surpris par cette consécration. ” Cette coupe ne pouvait aller qu’au Mali. Car toutes les nuits les filles chantaient l’hymne nationale. Elles ont cru du début jusqu’à la fin. Elles sont désormais qualifiées pour la coupe du monde. Et, les chantiers au niveau de la fédération sont multiples. Nous avons plus que besoin de l’accompagnement du gouvernement. La preuve est que les entraineurs de cette équipe championne d’Afrique ne sont pas payés faute de moyens “, a-t-il dit.

Pour sa part, le ministre Mamadou Gaoussou Diarra a déclaré que : ” la victoire revient à ceux  qui croient et qui travaillent.

 

Cette performance de ces jeunes ne me surprend pas car, elles l’ont déjà  fait étant cadettes l’année dernière. Je les félicite tout en leur témoignant toute la reconnaissance du gouvernement malien. Pour répondre au président de la fédération malienne de basketball, le gouvernement du Mali assurera sa part de responsabilité en terme d’accompagnement “.   

Sory Ibrahima Coulibaly

 

PARTAGER