Véritable socle pour repartir vers les sommets : Le Centre Alkaya Touré a soufflé sa 20ème bougie vendredi

1

ALKAYACréé en 1995 en vue de promouvoir le basketball malien, le Centre Alkaya Touré (CAT) a 20 ans. Son 20ème anniversaire a été célébré, le vendredi 9 octobre dernier, au Pavillon des Sports du Stade Modibo Kéita. C’était sous la présidence du parrain, Ousmane Issoufi Maiga (ancien Premier ministre). Lequel était accompagné par Younoussi Touré (ancien Premier ministre). Le chef de cabinet du ministre des Sports, Youssouf Singaré était également de la fête. Sans oublier le président des parents d’élèves du CAT, Cheick Kéïta.

C’est devant tout ce beau monde qu’un film retraçant le chemin parcouru par le CAT  a été projeté. Ainsi, en vingt ans, le CAT a fait un parcours honorable.  En effet, de 1995 à 2015, 80 jeunes filles ont été formées par an (soit près de 1 600 pendant 20 ans) contre 45 jeunes garçons (soit  900 pendant 20 ans). C’est dire que le CAT a privilégié la formation  au détriment de la compétition pendant ces deux dernières décennies. Toutefois, il a été finaliste de la coupe du Mali en 2005 chez les filles, vice-champion du Mali chez les filles et troisième du championnat national chez les garçons en 2011. Il a remporté aussi plusieurs trophées dans les petites catégories (conférence du riz, conférence des rails, championnat national des juniors…).

Ces différentes compétitions ont notamment révélé plusieurs jeunes talents qui ont fait la fierté du basketball malien. On peut citer entre autres, Fatoumata Bagayogo, Ouélamatou Coulibaly, Fatoumata Traoré, Nagnouma Coulibaly, Séga N’diaye Savané, Mariam Maiga, Néné Dagnon, Safiatou Dravé…

Plusieurs entraineurs nationaux sont également issus du CAT. En plus d’Alkaya Touré lui-même devenu instructeur Fiba Afrique, on peut citer Oumarou Sidiya (quadruple champion d’Afrique avec les U16 filles), Amadou Bamba (entraineur des dames du Djoliba AC), Kaba Kanté (entraineur des hommes du Stade Malien de Bamako)…Avec ce bilan plutôt flatteur, le promoteur Alkaya Touré a déclaré qu’il reste encore beaucoup à faire. Son rêve est de mettre en place une équipe professionnelle à travers ce centre. Pour ce faire, il envisage l’ouverture d’un espace de culture et de loisir sur les deux terrains clôturés et électrifiés du CAT. Il a profité de la tribune pour solliciter de l’aide des bonnes volontés afin d’entretenir et maintenir la flamme allumée par le centre.

Pour le parrain de l’évènement, Ousmane Issoufi Maïga, le CAT est une référence dans la promotion de la balle au panier malien. Il s’est dit très heureux de participer à ce 20ème anniversaire avant de souhaiter un bon vent au centre.

Signalons qu’au cours des festivités, l’assistance a eu droit à la démonstration technique des enfants du centre ainsi qu’à une rencontre d’exhibition entre les anciennes basketteuses du CAT. L’un des temps forts de la soirée a été la remise de cadeaux à 4 élèves du CAT admis au DEF et à certaines personnalités. Et, le tout a été agrémenté par la prestation musicale de l’artiste Ami Wassidjé.

              Sory Ibrahima Coulibaly 

PARTAGER

1 commentaire

  1. félicitations Alkaya…… ta contribution restera gravee en lettres d’or dans l’histoire du basket malien….

Comments are closed.