Visite au Mali des moines bouddhistes du temple Shaolin : L’étape de Bamako bouclée en beauté samedi dernier au Palais des Sports

0
Visite au Mali des moines bouddhistes du temple Shaolin
Le président IBK posant avec la délégation de moines

Dans le cadre de la promotion de la culture et de la paix en milieu jeunes, une délégation de moines bouddhistes du temple de Shaolin est arrivée au Mali depuis le 25 octobre 2014. A travers des séances d’exhibition et des échanges avec les pratiquants maliens de Kung-fu wushu, ces adeptes des arts martiaux entendent renforcer la coopération sino-malienne et célébrer la culture de la paix et de la non-violence au Mali.  

L’étape de Bamako a été bouclée, le samedi dernier, au Palais des Sports dans une ambiance festive. C’était en présence du chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéita. Il était accompagné par la Première Dame et plusieurs membres du gouvernement dont le premier ministre Moussa Mara et le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo. Le président de l’Assemblée nationale du Mali, Issiaka Sidibé, le représentant de l’UNESCO au Mali et celui de l’Ambassade de la République populaire de Chine au Mali étaient également au rendez-vous.

Dans son exposé, le représentant de l’UNESCO au Mali, Lazard Eleundou, a signifié que ” l’UNESCO encourage la promotion de la culture et de la paix entre les peuples. Et la paix au Mali est l’une de nos priorités. Nous espérons que cette visite des moines servira de tremplin pour un retour progressif de la paix au Mali “. Quant au représentant de l’Ambassade de Chine au Mali, il a souhaité bon vent à la coopération entre son pays et le Mali. Selon lui, la venue de ces moines au Mali est un facteur de rapprochement et de brassage culturel.

Notons que durant leur séjour à Bamako, les moines bouddhistes ont formé plusieurs maliens en Kung-fu wushu. Aux dires de la secrétaire générale de la fondation chinoise pour la paix au monde, 300 pratiquants bamakois ont suivis des cours auprès des formateurs chinois. Ainsi, après l’étape de la capitale, les visiteurs se rendront à Ségou pour les mêmes exercices avant de regagner leur pays le 15 novembre prochain.

Cette initiative du ministère de la jeunesse et de la construction citoyenne, en partenariat avec l’UNESCO et l’Ambassade de Chine au Mali, a été fortement saluée par le président de la république Ibrahim Boubacar Kéita. “Avec la venue de ces moines chinois, je vois le début d’une école shaolienne au Mali. Car tous les Maliens connaissent maintenant ce qu’est le Kung-fu. Je suis très content car j’ai vu que le Mali a aussi une bonne pépinière. Le gouvernement malien est toujours prêt à encourager ces genres d’initiatives qui renforcent la coopération entre le Mali et la Chine “, a-t-il dit. Au terme des démonstrations qui ont enthousiasmé le public, les moines bouddhistes ont offert à IBK un tableau prônant la paix et un livre sur les fondamentaux du Kung-fu wushu.

Sory I COULIBALY

PARTAGER