VOLLEY-BALL : 30 stagiaires maliens se forment pour le haut niveau

0


Ils sont une trentaine de stagiaires venus des huit régions du Mali qui apprendront les techniques du volley-ball de niveau 1. La cérémonie d’ouverture de cette session d’apprentissage théorique et pratique, qui prendra fin le 17 septembre, a été lancée, hier mardi 5 septembre, au Stade Omnisports Modibo Kéïta.

Présidé par le Directeur national adjoint des sports, Mamadou Coulibaly, la cérémonie d’ouverture a enregistré la présence de deux instructeurs de la Fédération Internationale de Volley-ball (FIVB). Il s’agit du Français André Glaive et de l’Algérien Ould Ammar Abdelkader.
C’est tout d’abord le président de la Fédération malienne de volley-ball, Bakary Camara, qui a souhaité la bienvenue aux participants à cette rencontre.
Selon M. Camara, "le Mali reconnaît tous les acteurs qui oeuvrent pour la santé de ce sport". Bakary Camara d’espérer que "les stagiaires vont profiter de cette séance de formation dédiée aux entraîneurs de niveau 1 de volley-ball, car nous en avons besoin".

Le volley-ball, il faut le rappeler, fait partie des cinq premières fédérations créées au Mali. Déjà, en 1963, le championnat national et le championnat scolaire ont été organisés. Mais avec le temps, cette discipline sportive a été reléguée au second plan. "Plus que de la technicité, c’est la pédagogie qui intéresse les pratiquants de ce sport et surtout les stagiaires" a déclaré M. Tamboura du Comité national olympique (CNO).
M. Tamboura ajoutera "qu’il faut que les instructeurs inculquent aux stagiaires l’encadrement, le management et la pédagogie".

S’adressant, enfin, aux stagiaires, il soulignera "qu’ils devront transmettre les connaissances ainsi acquises afin que notre volley-ball retrouve son lustre d’antan".

Même son cloche chez l’instructeur de la FIVB, André Glaive. "Il faudra avoir la volonté de communiquer. Après le stage, c’est votre véritable travail qui commencera. Il faudra être présent aux côtés de la Fédération malienne de volley-ball. Si ce n’est pas le cas, l’opération aurait échoué" a martelé M. Glaive avant d’exhorter les stagiaires à mesurer la tâche qui les attend : "travailler chaque jour pour que le volley reprenne la place qui lui revient dans le sport malien".

Mamadou Coulibaly, Directeur National adjoint des Sport, notera, pour sa part, que "cette action vient au moment où la Fédération cherche à retrouver ses marques aux niveaux national, régional et international". Mamadou Coulibaly d’exprimer sa gratitude pour tous ceux qui ont contribué à la l’organisation de cette réunion.

Pendant douze jours, les trente stagiaires apprendront, entre autres, les principes d’entraînement, les fondamentaux techniques et tactiques, l’apprentissage du volley chez les jeunes.

Ces stagiaires apprendront aussi comment manager, coacher et apporter les premiers secours que doit connaître un entraîneur.
Comme l’instructeur André Glaive l’a affirmé, l’importance d’une telle action se mesure par l’usage que la Fédération en fera.

Paul Mben

PARTAGER