Fraude en communication téléphonique : Un réseau international démantelé par Orange-Mali et Papa Mambi Keïta

17 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Un indélicat « spécialiste des télécom » agissant pour le compte d’un réseau international de fraudeurs en communication téléphonique  est tombé, le mardi 13 octobre dernier, dans les filets de l’Inspecteur principal de la Brigade d’investigation judiciaire.

 

Le siège Orange-Mali

S’évertuer à tripatouiller sur le réseau de l’opérateur téléphonique Orange-Mali, c’est s’aventurer sur un terrain glissant. Après avoir intégré le réseau de fraude en communication téléphonique, S.B, l’a appris à ses dépens. Le trentenaire, résidant au Mali il y a seulement quelques mois est tombé sur plus fort que lui. En seulement un mois d’activité frauduleuse, il s’est fait prendre par l’incontournable Inspecteur principal de la BIJ, l’Epervier du Mandé, Papa Mamby Kéïta.

Les faits

Le mardi 13 novembre dernier, sur dénonciation d’Orange-Mali, le sieur S.B  a été cueilli à froid alors qu’il pensait avoir eu le bon bout d’un business juteux sur le dos d’Orange-Mali.

Interpellé par les éléments de la BIJ, le chef du cerveau national de ce réseau international n’a pu nier les faits à lui reprochés. Il reconnait aussi être membre d’un réseau international basé en France et qui est composé de plusieurs nationalités africaines et européennes.

Criblé de questions par les limiers, le chef de file  de la branche malienne de ce réseau international dévoile son mode opératoire qui consiste à utiliser une ligne téléphonique en cabine téléphonique mobile. Il s’agit par ce procédé de transformer l’appel international en appel national à la modique somme de 150 F CFA la minute. Avec une puce introduite dans un appareil dénommé SIM-Box, il parvenait aussi soit à masquer le vrai numéro de l’appelant ou le transformer en numéro du pays de son interlocuteur. Le système marchait parfaitement car une minute de communication partout dans le monde ne coûte que 150 F CFA.

Le ridicule ne tue plus. Mis dos au mur, le fraudeur téléphonique tente de légitimer son forfait en soutenant que 90% de ses recettes reviennent à Orange-Mali à travers l’achat de cartes de recharge. Ce qui serait une astuce pour distraire. Car, selon l’Inspecteur principal de la BIJ, cette somme ne représente rien face aux préjudices causés à Orange-Mali. Seulement le temps total des communications reconnu par le sieur S.B se chiffre à 65 000 minutes soit 9 millions 700 000 F CFA.  Un montage démonté point par point grâce à la technologie de pointe à la disposition du Service de contrôle et de lutte contre la fraude d’Orange-Mali, et de l’intelligence policière de Papa Mambi Keïta. Lequel est réputé par ses démantèlements de réseaux mafieux et les arrestations de bandits de grands chemins grâce à une maîtrise de sa technologie et la coopération fructueuse avec les opérateurs téléphoniques.

Le sieur S.B encourt une peine de 5 ans de prison pour son délit d’infraction à la législation des télécommunications.

Mais en attendant il devra dévoiler le nom de l’ensemble de ses complices au procureur auquel son dossier sera transmis. Pour l’instant, un certain Stephan et un certain Mamadou Bendiabaye sont dénoncés.

Youssouf Coulibaly

SOURCE:  du   16 nov 2012.    

17 Réactions à Fraude en communication téléphonique : Un réseau international démantelé par Orange-Mali et Papa Mambi Keïta

  1. rodrigues Soares

    :oops: REGARDEZ MOI CET ARTICLE DE GAMIN :!:
    :lol: CETTE REACTION DES ABRUTIS A ORANGE-MALI, PENSANT QUE NOUS SOMMES AU MOYEN AGE, EN PASSANT CETTE PUBLICATION DE DEBILISME DEBILISE D’ UN DEBILE :!:

  2. diawoye

    pommes de terre bien fait besoin de quelqu’un comme vous pour empêcher la fraude et la corruption délinquants par la police toutes les équipes de jour de criminels est lentement en compte :lol: :lol: :lol: