Coopération Mali/Uemoa : Le Commissaire Seydou Sissouma veut soutenir la protection sociale et la mutualité au Mali

0
16

Personnes âgées, Harouna Cissé, et Seydou Sissouma, Commissaire de l’UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest Africaine) en charge du Développement Social, en séjour dans notre pays.

 

Venu s’imprégner de ces questions auprès de son « ancien collaborateur, ami et frère », d’autant que les deux personnalités, dans une vie antérieure, étaient conseillers du Président Amadou Toumani Touré, les retrouvailles entre Seydou Sissouma et le Ministre Harouna Cissé furent on ne peut plus fraternelles et cordiales.

D’entrée, le ministre du Développement social, dela Solidaritéet des Personnes âgées a renouvelé ses félicitations à l’endroit de l’ancien conseiller en communication du président dela République  pour la confiance placée en lui par les plus hautes autorités du pays au poste de Commissaire du Mali à l’institution sous régionale. « Vu votre très bon parcours, je ne doute pas un seul instant de votre capacité à réussir votre mission. Je suis sûr que vous serez à la hauteur », déclare le Ministre Cissé.

Portant témoignage de la solide relation d’amitié qu’il noue avec son « ami » Cissé depuis des années, le Commissaire Seydou Sissouma s’est réjoui de sa rencontre avec le ministre malien du Développement Social, dela Solidaritéet des Personnes Agées. Tout un symbole,

Selon lui, « cette visite est ma première sortie et ma première rencontre officielle depuis ma nomination », précise l’ancien journaliste du quotidien dakarois « Le Soleil ».

Le Commissaire Sissouma a alors fait état de la coopération entre le Mali et l’UEMOA, dans les domaines de la protection et de la mutualité. Il n’a pas manqué de saluer le rôle prépondérant que joue notre pays en matière de promotion de ces différentes politiques.

Aussi, a-t-il fait le point sur la mise en œuvre du règlement n°07/2009/CM/UEMOA portant réglementation de la mutualité sociale au sein de l’UEMOA. Seydou Sissouma n’a pas non plus manqué de s’appesantir sur le Projet Appui Couverture Risque Maladie (PACRM) que son institution entend mettre en œuvre dans l’espace UEMOA.

Ce Projet, a-t-il déclaré, vise l’extension de la couverture du risque maladie dans les Etats membres de l’UEMOA. D’une durée de cinq ans, il comprend trois composantes, notamment l’Appui au développement de l’Assurance Maladie Volontaire (AMV) ; l’Appui aux politiques nationales d’extension de la couverture du risque maladie et le Renforcement des capacités dela Directiondela Santé, dela Protection Socialeet dela Mutualitédela Commissionde l’UEMOA. Ce projet, assure-t-il, sera d’abord opérationnel dans quatre pays sur les huit que compte l’espace, à savoir le Mali, le Burkina Faso, le Sénégal et le Benin.

Présent à la rencontre, Luc Togo, le Directeur général dela Protection Socialeet de l’Economie Solidaire, a fait un exposé sommaire sur la protection sociale et la mutualité au Mali qui, selon lui, a comme orientations l’extension des champs d’application matériel et personnel de la sécurité sociale, le développement de l’aide et de l’action sociale et le développement de la mutualité.

De l’avis de M. Togo, le système de couverture au Mali repose sur trois piliers à savoir l’AMO (Assurance Maladie Obligatoire), le RAMED (Régime d’Assistance Médicale) et les Mutuelles.  L’orateur n’a pas manqué de s’exprimer sur le règlement n°07/2009/CM/UEMOA portant réglementation de la mutualité sociale au sein de l’UEMOA. A ce propos, il a fait cas de l’organisation par son pays, en partenariat avec l’UEMOA, d’un atelier national d’information, de sensibilisation et de dissémination des textes, en septembre2011. M. Togo a aussi évoqué de l’élaboration et l’adoption par le Mali de la stratégie d’extension de la couverture maladie par les mutuelles courant 2011.

A ces propos fort bien détaillés, le Ministre Harouna Cissé a ajouté que son pays maintiendra le cap en matière de création des mutuelles, fondamentalement dans toutes les communes du pays (Une mutuelle, Une Commune). Il a pris l’engagement de dynamiser au mieux les mutuelles qui existent déjà.

A souligner que Seydou Sissouma, outre cette rencontre avec le ministre du Développement Social, dela Solidaritéet des Personnes Agées, sera reçu en audience par le ministre dela Santé, mais aussi celui de l’Enseignement supérieur et dela Recherchescientifique.

Le Commissaire de l’UEMOA était accompagné par un certain nombre de collaborateurs dont François Akoko, représentant résident de l’Institution à Bamako, Mme Allahouley A. Maktama, Bréhima Tounkara, Koné Bokary.

A cette audience, l’on notait également la présence du secrétaire général du département Amadou Rouamba, le chef de Cabinet Houro  Diakité, le conseiller technique Mamadou Tidiane Berthé et le Directeur général de l’Union Technique de Mutualité (UTM), Issa Sissouma.

Source MDSSPA

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.