Revue annuelle 2020 des Réformes, Programmes et Projets Communautaires de l’UEMOA au Mali : La session technique tenue

0

L’hôtel Radisson de Bamako a abrité du 14 au 18 décembre dernier, la session technique de la revue annuelle des reformes, programmes et projets communautaires de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA). Cette session technique s’est déroulée en visioconférence à cause de la pandémie de Covid-19. Tenue, conformément à la Décision n°13/2013/CM/UEMOA portant adoption des modalités de mise en œuvre de la revue annuelle des Reformes, Programmes et Projets communautaires, elle se déroule comme toujours en trois (3) étapes : une évaluation technique sanctionnée par un mémorandum élaboré par une équipe composée de cadres des départements concernés et  de la commission de l’UEMOA ; une séance de présentation et de discussion du mémorandum au cours d’une rencontre de haut niveau entre la délégation de la Commission de l’UEMOA conduite par son Président et la délégation nationale conduite par le ministre de l’Economie et des Finances et une séance de travail avec le Premier pour lui rendre compte des résultats des travaux de la revue et recueillir ses orientations.

Ainsi cette session portait sur la revue de 117 réformes communautaires et 10 programmes et projets communautaires. L’ouverture des travaux de la session était présidée par le Secrétaire général du ministère malien de l’Economie et des Finances, Sousourou Dembélé, en présence du représentant résident de la Commission de l’UEMOA au Mali, Mamadou Moustapha Barro.

L’objectif vise lors de cette revue est de renforcer le suivi et de faciliter la mise en œuvre des réformes, politiques, programmes et projets communautaires ainsi que la coordination des politiques sectorielles nationales dans le but de réaliser le schéma d’intégration de l’union et favoriser l’harmonisation des législatives nationales et leur conformité à la réglementation communautaire. A travers cette session, il s’était agi d’évaluer le niveau d’engagement du Mali sur les objectifs de l’intégration régionale qui sera comparé à celui des autres Etats membres de l’UEAMOA en terme de mise œuvre des textes communautaires.

Selon le Secrétaire général, représentant du ministre de l’Economie et des Finances, ces réformes et projets soumis à cet exercice d’évaluation ont fait l’objet de suivi au cours de l’année par son département en rapport avec les membres du Comité technique de suivi des réformes communautaires et les points focaux des services techniques. Il a profité de l’occasion pour saluer leurs engagements et leurs efforts qui ont permis au Mali d’occuper la 2è place en 2019 dans la mise en œuvre des réformes avec un taux de 82% contre 77% en 2018. A cet effet, il ose espérer que ce résultat sera amélioré en 2021, malgré l’impact des crises politiques et sanitaires qui n’ont pas permis de donner l’impulsion nécessaire à la transposition et la mise en œuvre des textes communautaires.

AMTouré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here