Capture démographique et planification familiale : La révision des engagements de PF 2020, débattue à  Haut niveau à  Addis-Abeba

0
Capture démographique et planification familiale : La révision des engagements de PF 2020, débattue à Haut niveau à Addis-Abeba
Table ronde de haut niveau avec le directeur exécutif de l’ UNFPA, Fonds des Nations Unies pour la population, Dr Babatunde Osotimehin, (à gauche).

Hier 29 janvier 2017,  s’est tenue à l’hôtel Radisson Blu d’Addis-Abeba, une table ronde de haut niveau sur le thème  « Élever la planification familiale en Afrique à un niveau supérieur. Révision des engagements PF 2020 ».

Maliweb.net –Co-organisée par le ministère de la santé d’Éthiopie et  le bureau exécutif de l’Unfpa, cette rencontre de haut niveau  sur le thème « Elever la planification familiale en Afrique à un niveau supérieur. Révision des engagements PF 2020 », a réuni la crème des organisations nationale, panafricaine et internationale.

Placée sous  l’ égide du directeur exécutif de l’ UNFPA, Fonds des Nations Unies pour la population, Dr Babatunde Osotimehin, en présence du  commissaire aux affaires sociales, commission de l’Union africaine, Moustaph Sidiki Kakolo , du ministre éthiopien de la santé  en plus de RT Hon Priti Patel MP, Secrétaire d’ Etat au développement international, Royaume-Uni et d’ autres personnalités , cette  table ronde de haut niveau sur l’intensification de la planification familiale sur le continent, a  été l’occasion pour les panélistes d’interpeller les consciences sur l’ importance  de l’utilisation volontaire des PF pour un bon usage du croît démographique et un plein développement  et autonomisation des filles et femmes du continent. Surtout que ce sommet de l’Union Africaine coïncide avec le point de départ du partenariat PF 2020, une aubaine  donc pour l’exécutif  de l’UNFPA et ses partenaires de  réfléchir sur les réalisations effectuées dans le domaine des PF, relever les défis en  vue de définir les  pistes pour élargir l’accès à la planification familiale volontaire.  En effet, depuis le lancement du PF 2020 au Sommet de Londres de 2012 où les gouvernements et les partenaires se sont engagés à atteindre 120 millions de filles et de femmes avec les contraceptifs modernes à l’horizon 2020 ; des progrès significatifs ont été réalisés sur le continent pour faciliter l’accès à la planification familiale volontaire. Même si, pour le Dr Babatunde Osotimehin,  il urge d’intensifier l’accès des PF sur le continent enfin de permettre aux filles de terminer leurs études, de saisir de meilleures opportunités économiques et de réaliser leur potentiel et aux femmes de pouvoir  décider quand et à quelle fréquence elles désirent concevoir des enfants. Il ajoutera par ailleurs : L’Afrique a été identifiée le dividende démographique comme thème de ce sommet qui constitue une voie vers le développement durable et il est évident que les aspirations du continent ne seront pas satisfaites si des millions de personnes ne parviennent toujours pas à accéder à la planification familiale volontaire. Et à travers cette rencontre de haut niveau, les panélistes ont dégagé le rôle central de la PF dans la stratégie africaine pour la capture du dividende démographique dans le but de stimuler la croissance économique grâce aux économies et aux investissements rendus possibles par une proportion plus élevée de personnes en âge de travailler que de personnes sans emploi ou à charge.

Khadydiatou SANOGO, envoyée spéciale de Maliweb.net au compte de UNFPA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here