Un prélèvement sur les importations pour financer l’UA

1
Moussa Faki Mahamat président de la Commission de l'Union africaine (UA),
GETTY IMAGES Moussa Faki Mahamat président de la Commission de l'Union africaine (UA),

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, invite les États membres de l’UA à mettre en œuvre leur engagement de prélever de 0,2 pour cent sur les importations des produits éligibles pour assurer un financement durable et équitable de l’organisation panafricaine.

S’exprimant mardi, à l’ouverture de la 34ème session ordinaire du Comité des représentants permanents (COREP) de l’Union africaine, au siège de l’UA à Addis-Abeba, Moussa Faki Mahamat a déclaré : « la mise en œuvre effective et rapide de cet engagement constitue un facteur de crédibilité et d’efficacité de notre action notamment la mise en œuvre de l’Agenda 2063. » Selon lui, certains États membres ont déjà pris des mesures concrètes dans ce sens.

Par ailleurs, le président de la Commission de l’UA a fait observer que le sommet de l’organisation continentale qui se tiendra du 3 au 4 juillet prochains se déroule à un moment où les crises politiques et les conflits sont les principaux défis du continent, faisant allusion aux situations en Libye, au Mali, en Afrique centrale, au Burundi, en RD Congo, en Somalie, au Darfour et au Soudan du Sud.

« J’en appelle à des efforts de la part de chacun d’entre nous pour trouver des solutions politiques et pacifiques à ces différentes crises », a-t-il souligné, en exhortant également les états membres à redoubler d’efforts pour lutter contre le terrorisme et l’extrémisme, deux phénomènes auxquels tous les pays sont vulnérables.

Le sommet 2017 de l’UA a pour thème : « tirer pleinement profit du dividende démographique de l’Afrique en investissant dans la jeunesse ».

PARTAGER

1 commentaire

  1. Si le President de la Commission s’attend a ce que les fractions de 0,2% des importations des Etats tombent l’une apres l’autre dans les caisses de l’Union Africaine,il serait plus que comble.Il faut recruiter un consultant financier pour mettre en place un mecanisme de mobilisation de ces fonds.Quelle institution peut projecter les fonds alloues aux importations des produits eligibes pour ces fonds de financement.Le Service des statistiques ou la Banque Centrale par ou transitent les depenses d’importations.Quelle institution se chargera de transferer ces fonds ?Toujours la Banque Centrale .Quels Ministeres se chargeront de suivre l’execution de ces operations:Le Ministere des Affaires Etrangeres,un Chef de Service de la Banque Centrale .Determiner la programmation de ces operations,l’accord du gouvernement,informer les services financiers de l’Union Africaine .
    Voici une tentative d’un schema bref des termes de reference de ce financement.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here