Formation syndicale de l’UNTM : Pour une maitrise des instruments juridiques du travail

0

Les fondements juridiques internationaux et nationaux du syndicalisme, les techniques de négociations et la grève, tels étaient, entre autres, les thèmes abordés lors d’un séminaire de formation organisé les 22 et 23 novembre derniers à la Maison des Ainés par l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM) à l’intention de ses responsables syndicaux.

Le Ministre du Travail et de la Fonction publique, chargé d

es Relations avec les Institutions, Mme Diarra Raky Talla, a présidé le mercredi dernier dans la salle de réunion de la Maison des Ainés, le séminaire atelier de formation initié par l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM) à l’intention de ses militants. La cérémonie d’ouverture a enregistré la présence du Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, M. Maouloud Ben Kattra et de plusieurs autres personnalités. Ont pris part à cette formation, des participants venus des régions et du District de Bamako.

Dans ses mots de bienvenue, le Secrétaire général de l’UNTM, M. Yacouba Katilé, a salué l’ensemble des participants venus de toutes les régions du Mali. Preuve de leur attachement à la maitrise des instruments juridiques du travail. Cela, pour permettre aux responsables syndicaux de jouer pleinement leur rôle dans un cadre légal et réglementaire pour un syndicalisme responsable et efficace, a souligné le Secrétaire général de la Centrale Syndicale.

Le Ministre Travail et de la Fonction publique, chargé des Relations avec les Institutions a remercié l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM) pour la tenue de ce séminaire dont les thèmes s’inscrivent parfaitement dans la politique gouvernementale du Mali et les 34 conventions ratifiées par l’OIT (Organisation Internationale du Travail).

Après deux jours d’intenses travaux et des débats fructueux et dans la cordialité, ce séminaire de formation syndicale de l’UNTM a été sanctionné par l’adoption des recommandations. Les participants ont recommandé au Bureau Exécutif de mener des actions de plaidoirie auprès des partenaires et de continuer la réflexion autour du code du travail.

S’adressant à ses camarades syndicalistes à la clôture du séminaire, le Secrétaire général de l’UNTM, M. Yacouba Katilé, dira que rien ne se fera désormais comme avant car le syndicalisme est régi par des dispositions juridiques et réglementaires. Aussi, il a appelé les participants à restituer à leurs bases les connaissances acquises au cours de ce séminaire de formation. Condition sine qua num d’avoir un syndicaliste intelligent et responsable. Avant de terminer, il a adressé ses vifs remerciements et ceux de ses camarades de l’UNTM au Ministre Travail et de la Fonction publique, chargé des Relations avec les Institutions, Mme Diarra Raky Talla.

Prenant la parole au nom du Ministre de tutelle, M. Salif Bagayoko, Conseiller technique, a chaleureusement félicité l’UNTM pour la tenue de ce séminaire et surtout pour le choix des thèmes. Des thèmes qui cadrent parfaitement avec les préoccupations du moment. Il s’est dit heureux de constater qu’à l’issue de ce séminaire que l’UNTM ait débattu des stratégies pour une meilleure défense des travailleurs du Mali dans un cadre juridique. ”Il n’y aura pas de développement sans le développement du syndicalisme”, a-t-il martelé. Avant de terminer, au nom du Ministre Travail et de la Fonction publique, chargé des Relations avec les Institutions, M Bagayoko a rassuré M. Yacouba Katilé et ses camarades de l’accompagnement du département pour un syndicalisme responsable qui pointe désormais à l’UNTM qui porte dans son cœur les préoccupations de la Nation.

Il faut noter que sans être une première, cette formation apparait comme une reprise. En effet, la série de séminaires de niveaux A, B, C et spécialisé avait été interrompue depuis près de vingt ans.

Si le premier thème a été programmé pour rassurer les responsables syndicaux que leurs activités s’adossent à des instruments qui ont le sceau de l’universalité, eu égard à la source internationale, il leur donne les dimensions, les orientations à donner à chaque activité.

Le thème leur aidera aussi à mieux cadrer les activités en les plaçant dans l’acceptation nationale qui leur est légiféré. Il faut donc les improvisations, les hésitations.

Quant au deuxième thème, techniques de négociation, il va de soi pour un syndicaliste, pour une organisation syndicale, car l’épicentre de leur mission, est de revendiquer. Qui dit revendication, parle de négociations.

La négociation est la forme très partenariale de résolutions des besoins exprimés par les travailleurs, pourvu que les accords conclus soient appliqués dans le délai convenu. Mais une négociation peut aussi échouer. Entre les protagonistes autour de la table, l’entente est souvent impossible, alors il ne reste que l’épreuve de force. C’est la grève pour les travailleurs.

La grève a été le troisième thème justement de ce séminaire de formation. Il a des fondements juridiques, c’est un droit qui est même reconnu par la Constitution de 1992. Aujourd’hui, les travailleurs maliens en usent à satiété, enseignement, surtout supérieur, Magistrats, Médecins et de plus en plus toutes les catégories de travailleurs. Pourtant, la grève est aussi un art. Il se construit, s’exécute avec méthode et intelligence. Il se déconstruit adroitement, et quand il n’a pas lieu, à cause d’accords conclus, il reste dans un état de réactivation permanente. Nous avons donc trois thèmes enchainés les uns aux autres. Leur maitrise permettra aux syndicalistes de l’UNTM plus de technicité mais aussi de connaissances politiques variées car grever, c’est faire sortir l’arme ultime pour un syndicat.

Youssouf Sangaré

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here