Grève illimitée du secteur de la santé au Mali : Le silence coupable du gouvernement

14
Grève illimitée du secteur de la santé au Mali : Le silence coupable du gouvernement

Depuis le jeudi 9 mars 2017, les établissements sanitaires sont en grève au Mali, à l’appel de leurs deux syndicats. Il s’agit du Syndicat National de la Santé, de l’Action Sociale et de la Promotion de la Famille (SNS-AS-PF) et la Fédération des Syndicats de la Santé et de l’Action sociale (FESYSAM). Et hier, mardi 14 mars 2017, le professeur Mamadi Kané, secrétaire général du Syndicat National de la Santé, de l’Action Sociale et de la Promotion de la Famille (SNS-AS-PF) a été formel sur le fait que le mot d’ordre de grève est bien suivi non seulement à Bamako, mais aussi à l’intérieur du pays. Selon les syndicalistes cette grève est illimitée jusqu’à la satisfaction de leurs doléances. Du côté du gouvernement, on ne joue pas au plus urgent, car selon les leaders des grévistes, le gouvernement est jusque là resté dans son coin, sans prendre langue avec les syndicats pour « d’éventuelles négociations». «  Du début de la grève à maintenant, nous n’avons été approchés par aucune autorité pour d’éventuelles négociations. Il n’y a aucun contact entre nous, et la grève continue de plus belle. » Ce silence gouvernemental face à la gravité du manque de soins terrifie les populations majoritairement pauvres.

« La motivation réelle de cette grève illimitée tourne autour des primes même si nous avons d’autres points de revendication. Pour le moment notre moyen de revendication demeure la grève illimitée, jusqu’à  la satisfaction totale de nos doléances, ou jusqu’à ce que nous soyons essoufflés. Et pour le moment nous ne le sommes pas », indique le Professeur Mamadi Kané, secrétaire général du SNS-AS-PF.

Nos points de revendications sont entre autres : l’augmentation substantielle des primes de fonction spéciale et de garde ; l’octroi d’une prime de monture aux travailleurs socio-sanitaires et de la promotion familiale ; l’intégration des émoluments des bi-appartenant dans le salaire ; le maintien et l’extorsion des ristournes à toutes les structures génératrices de ressources ; la prise à 100% des soins médicaux des travailleurs socio sanitaires assujettis à l’assurance maladie obligatoire ; l’abrogation de mutation abusive de syndicalistes en cours de mandat ; le payement des primes de garde des agents de santé chargés du contrôle sanitaire de la maladie à virus Ebola etc.

Et hier, mardi 14 mars 2017, le professeur Mamadi Kané, secrétaire général du Syndicat National de la Santé, de l’Action Sociale et de la Promotion de la Famille (SNS-AS-PF) a été formel sur le fait que le mot d’ordre de grève est bien suivi non seulement à Bamako, mais aussi à l’intérieur du pays. Selon les syndicalistes cette grève est illimitée jusqu’à la satisfaction de leurs doléances. Du côté du gouvernement, on ne joue pas au plus urgent, car selon les leaders des grévistes, le gouvernement est jusque là resté dans son coin, sans prendre langue avec les syndicats pour « d’éventuelles négociations». Du début de la grève à maintenant, nous n’avons été approchés par aucune autorité pour d’éventuelles négociations. Il n’y a aucun contact entre nous, et la grève continue de plus belle.

Même si le service minimum est assuré, cela ne suffit pas. « Vous savez bien que même en temps normal, le malade ne bénéficie pas des soins adéquats, pendant la grève c’est encore pire. Les agents de santé disent qu’ils veulent plus de moyens pour nous fournir des soins dans les normes, mais le gouvernement aussi ne fait rien ». Sans les moyens pour aller dans les cliniques privées, le malade n’a plus aucun espoir, « c’est que tout le monde doit exiger des hôpitaux de qualité, des centres de santé de référence et des centres communautaires de qualité, pour assurer notre santé », selon un vieux trainé par un enfant qui lui tirait la main pendant que lui, voulait crier ce qu’il avait à dire à son interlocuteur à l’hôpital Gabriel Touré de Bamako. « Eux-mêmes et leurs belles familles sont traités dans des cliniques de luxe, ou à l’extérieur pendant que les populations pauvres souffrent sans recours », dit l’autre se plaignant des autorités. On ne les voit jamais dans les hôpitaux, que pour venir faire du tourisme et nourrir l’espoir, rien ne change après, vocifère un autre, à la porte un centre hospitalier presque désert, pour fait de grève.

Moussa Samba Diallo

 

PARTAGER

14 COMMENTAIRES

  1. Comrades again cowardice or/plus corruption come to light in Mali. If we do what is in people of Mali best interest plus rid ourselves of that in government which is coward or/plus corrupt we will be able to efficiently eliminate excess half problems which are preventing Mali from moving out of backward plus unproductive ways which are sure to cause Buntu annihilation after a prolong period of poverty plus misery. We should not go way of Zimbabwe. It is conceivable that if Mugabe was not leader of Zimbabwe it would be one of most modern living nations in Africa possessing both a well educated people plus prosperity but with Mugabe in lead it possess only oppression enforced by Buntu upon Buntu while pointing finger at caucasians for Mugabe incompetent plus corrupt government. Buntu Africa is due change Live Well Africa movement is going to give it. We have onlt to make change timely. We all need good health care workers plus they should be treated as best conditions reasonably allow. Very much sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu Il-Khan aka Kankan.

  2. Dans un pays ou le budget d’un simple palais est largement supérieur à celui de tout les hopitaux reunis. Après c’est au medecin qu’on veut donner tort.
    Koulouba a un budget de 20 MILLIARDS vs 16.4 MILLIARDS pour tout les hopitaux.
    -Le VAURIEN TOTO VOLEUR VENTRU IVROGNE touche 150 MILLIONS par mois + IDEMNITÉ ;
    – le PM gagne 75 MILLIONS/mois + INDEMNITÉS ;
    – Le drogué soulard beau père de l’amaldeme national a 30 MILLIONS/mois + IDEMNITÉ ;
    PLus de 107 voyage à l’extrieur pour un cout de 10.3 MILLIARDS avec 0 comme retombés. Et c’est les medecins qu’on veut blamer.

    Si vous les medecins vous renoncer à combat, vous le regretterais toute votre vie.

    https://www.youtube.com/watch?v=yLL6z3tmQrI

    NI I SARA MALIKOLA , FOU YE TA.
    Mourir pour ce maudit pays revient à zéro.
    *********************************************************
    Gloire perpétuel à KLELA BABA. Que soit benit son nom, sa vie, sa source et sa lumière.
    Vive le GANJISME, vive la science universelle !

    • “NI I SARA MALIKOLA , FOU YE TA.
      Mourir pour ce maudit pays revient à zéro.” c’est lâche de dire ça c’est des pense comme ca qui crée des passivité et le laissé faire et laissé aller

      • @ Mali,
        Je suis desolé pour toi, mais la verité est une et elle crève les yeux , même si l’on est aveugle.
        Un soldat qui meurt au front, sa famille reçoit in sac de riz, un bidon d’huile , et une somme de 10.000f. Si cela n’est pas zero, c’est quoi ?

        NI I SARA MALIKOLA, FOU YE TA.
        Si tu meurs en defendant le mali, alors tu es morts pour zero.
        **********************************************
        Gloire perpetuel à KLELA BABA. Que sout benit son nom, sa vie , sa source et sa lumière.
        Vive le GANJISME, vive la science universelle !

      • @ ici,
        C’est l’identité de 95 % de la population.

        NI I SARA MALIKOLA, FOU YE TA.
        Si tu meurs en defendant le mali, alors tu es morts pour zero.
        **********************************************
        Gloire perpetuel à KLELA BABA. Que sout benit son nom, sa vie , sa source et sa lumière.
        Vive le GANJISME, vive la science universelle !

  3. Même en temps normal, les établissements de santé ne fonctionnent pas à satisfaction. Que le pays soit en guerre n’empêchent pas d’autres de s’enrichir abusivement sur le dos des malades pauvres ne pouvant même pas s’acheter un comprimé. Malgré tout cela, les agents de la santé se battent comme des beaux diables pour faire le peu qu’ils peuvent. L’état ne les calcule même pas. Alors, soutenez leur action pour le meilleur de nos structures de santé auxquelles le minable gouvernement ne prête jamais attention, car eux et leurs parents ne viennent s’y faire soigner. C’est pour nous les pauvres, alors, soutenons nos frères et sœurs de la santé, qui sont les laissée pour comptes d’un gouvernement maudit, qui ne s’intéresse pas à nos problèmes de santé.
    Si les agents de la santé sont mis dans les conditions idoines, et les structures de santé améliorées, il est sûr et certains, que les agents n’en seront que plus performants. Voyez par vous mêmes, dans quelles conditions travaillent ces gens-là. Les hôpitaux, rien qu’en y mettant les pieds vous font vomir et aggravent votre mal, tellement la saleté est y est repoussante. Si en plus de cela les agents ne sont pas bien payés, comment voulez-vous être traités dans les conditions de santé nécessaires. C’est le bordel le plus total dans ces endroits. Tout ceci est démotivant pour les pratiquants qui, Dieu seul le sait, font de leur mieux pour satisfaire les malades. Rien ne fonctionne dans nos hôpitaux et centres de santé, ils sont abandonnés par le gouvernement. Frères et sœurs de la santé, maintenez votre grève, nous vous soutenons!

    • @ TOURE,
      La grève illimitée des medecins et enseignants n’est pas un problème pour le VAURIEN TOTO VOLEUR VENTRU IVROGNE de sebenicoro. Car lui et sa famille de voleur ne vont jamais aller se faire soigner dans un hopital au mali.

      https://www.youtube.com/watch?v=yLL6z3tmQrI

      STP , va visionner la video pour et rendre compte à quel point le PARASITE de sebenicoro est un inconscient insouciant.

      NI I SARA MALIKOLA , FOU YE TA.
      Mourir pour ce maudit pays revient à zéro.
      *********************************************************
      Gloire perpétuel à KLELA BABA. Que soit benit son nom, sa vie, sa source et sa lumière.
      Vive le GANJISME, vive la science universelle !

  4. Vous êtes vraiment des inconscients vous oublier que le Mali est en guerre depuis 2012, malgré l’ETAT à fait une augmentation jamais égalée au MALI 17% sur tous les salaires les allocations familiales plus une diminution sur les taxes .
    le métier de médecin est noble si vous l utilisez en bonne échéance. mais ça peut vous couter l’enfer si vous abusez. l’être humain appartient à DIEU

    • Musilman c’est pas poli de votre part d’insulter les gens. Moi je ne suis pas de la santé, regarde un peu ce que nos responsables font avec l’argent public. Construire des immeubles, payer les grosses cylindrées, courir derriere les petites filles, etc etc. Au meme moment les hopitaux manquent de premiers soins, les morgues sont bondées, les malades sont dans les couloirs etc etc. S’il faut parler d’inconscience, de trhison, de malhonnétété ça va etre nos dirrigeants.

      • Le Mali se laisse faire c’est pourquoi nos dirigent s’en fou de nous et aussi les bandit nous attaquent car ils savent qu’on se laisse faire et on vote aussi par complaisance et non pour les programmes des candidats

    • FOUGARIDEN,
      Le pays est en guerre, va dire ça au VAURIEN TOTO VOLEUR VENTRU IVROGNE.
      Cette guerre n’a pas empêcher vos voleurs de papa de payer à :
      – 21 MILLIARDS pour l’achat d’un vieux boeing de 15 ans + 3 MILLIARDS comme frais d’approche et + 1 MILLIARDS payé au fisc américain lors de la saisi du maudit avion;
      Le budget de koulouba est de 20 MILLIARDS alors que tout les hopitaux du mali reunis (POINT G + GABRIEL TOURÉ + HOPITAL DU MALI + tout les pmi et cscom) est de 16.4 MILLIARDS.
      Espèce d’écervélé, si toi tu es un larbin congénital, les medecin ne le sont pas.

      NI I SARA MALIKOLA , FOU YE TA.
      Mourir pour ce maudit pays revient à zéro.
      *********************************************************
      Gloire perpétuel à KLELA BABA. Que soit benit son nom, sa vie, sa source et sa lumière.
      Vive le GANJISME, vive la science universelle !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here