Mme Kamaté Kadiatou Touré, secrétaire général de la CMT : « Donnons-nous la main pour pouvoir travailler ensemble pour le bonheur de nos mandants

0

Secrétaire  générale de la Confédération Malienne du Travail, Mme Kamaté Kadiatou Touré, estime sa centrale se porte bien aujourd’hui.  Elle s’est prêtée à votre serviteur en cette veille de la fête dédiée aux travailleurs. Faites bonne lecture de son entretien.

Le Pouce : Dans quelques jours, vous allez fêter  le 01er mai. Peut-on savoir  à la CMT, sous quel signe vous placez cette commémoration ?

Mme Kamaté Kadiatou Touré, « Cette année, nous plaçons la commémoration de la fête du travail, sous le signe de la méditation. Quand on fait un chemin, il y a lieu de s’arrêter souvent pour faire un rétrospectif sur ce qui a été fait et ce qui reste à faire. C’est pourquoi, cette année, nous plaçons le 01er mai sous le signe de la méditation ».

 Le Pouce : Cette      année, le premier trimestre a été marqué par beaucoup de grèves, à la CMT, quelle lecture faites-vous de ces mouvements?

Mme Kamaté Kadiatou Touré, « Ces grèves pour la plupart, nous les trouvons légitimes, bien que certaines aient causé beaucoup de tort notamment la grève de la santé. Qui parle de grève dans le secteur de la santé, veut dire que c’est très délicat. Beaucoup disent que c’est l’éducation et la santé qui sont les plus importants. Moi je dirais que la santé est primordiale. Pour pouvoir faire quoi que ce soit, il faut que tu sois d’abord en bonne santé. Quand il n’ ya pas la santé, rien ne va. On regrette beaucoup la grève de la santé, même si les revendications sont légitimes.  On le regrette parce qu’il y a beaucoup de pertes en vies humaines. Des malades sont décédés. Des femmes au cours de l’accouchement sont décédées à cause de cette grève. C’est ce que je peux dire tout en sachant la légitimité des revendications de nos camarades ».

Le Pouce : En cette veille de célébration du 01er mai, avez-vous un appel à l’endroit des militants d’une manière particulière et d’une manière générale à l’adresse de tous les travailleurs du Mali et du monde ?

Mme Kamaté Kadiatou Touré, « L’adresse que j’ai à lancer, c’est à l’endroit de tous les travailleurs, nos militants,  de même  que ceux qui militent dans d’autres centrales syndicales. Même s’il ya peut-être souvent des divergences ou antagonismes qu’on regrette, honnêtement, je pense qu’on est tous les mêmes, parce que nous luttons pour les mêmes causes. L’appel que j’ai à lancer, c’est une  solidarité entre syndicats pour qu’on puisse s’entendre. Mon appel, c’est pour qu’on puisse mieux communiquer, mettre les antagonismes de côté et nous donner la main pour pouvoir travailler ensemble pour le bonheur de nos mandants ».

Propos recueillis par Tiémoko Traoré  

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here