Point de presse à l’occasion du 1er mai : L’UNTM va bientôt demander la diminution de l’ITS sur les salaires, l’augmentation des allocations familiales…

1

Point de presse  : L'UNTM va bientôt demander la diminution de l'ITSAprès le défilé civil des travailleurs des 13 syndicats nationaux, le SG de l’UNTM, Yacouba Katilé a animé un point de presse au cours duquel il a étalé les anciennes et les nouvelles revendications qu’ils vont bientôt présenter au gouvernement. Il s’agit notamment du relèvement du SMIG, la lutte contre la vie chère…

 

 

Devant la presse, le Secrétaire général de l’UNTM a souligné que son organisation apportera sa contribution constante et active comme pendant la révolution de mars 1991 au Mali, à toutes les luttes historiques engagées à travers le monde par les couches patriotiques et laborieuses éprises des principes fondamentaux de liberté, de démocratie et de justice sociale, pour la défense légitime des droits inaliénables des travailleurs, en vue d’améliorer leurs conditions de vie et d’instaurer le dialogue avec l’autorité compétente. Si cela est indispensable, a dit M. Katilé, il va recourir à toutes les formes d’action appropriées y compris la grève.

 

 

Yacouba Katilé a indiqué que l’UNTM va continuer à travailler avec les partenaires sociaux et le gouvernement jusqu’à la satisfaction de tous les points contenus dans le protocole d’accord signé entre les partenaires sociaux (UNTM-gouvernement-CNPM) en date du 2 octobre 2011. Il s’agit notamment des  points suivants : l’accélération de la mise en application des résultats de l’étude sur l’équilibre de la grille de la Fonction publique, la publication du bilan de la privatisation, le payement des droits des travailleurs compressés, l’application des conventions collectives signées et la poursuite de l’adoption de celles qui attendent.Il a évoqué également, l’accélération de la relance du secteur postal et la libération de la part de 10% du capital de la SOTELMA réservé au personnel, le rehaussement du montant des différentes primes, en élargissant les primes de zones aux autres secteurs d’activités de la Fonction publique, les primes de logement, les frais de mission des chauffeurs. En outre, il s’agit de l’intégration des contractuels occupant des emplois permanents dans la fonction publique de l’Etat, le rétablissement des responsables syndicaux lésés dans leurs droits, la protection des actions que certains d’entre eux détiennent dans les entreprises. Enfin, il s’agit de l’application rigoureuse des décisions et orientations du Conseil national des prix sur le marché dans le contexte de la cherté de la vie. A cela s’ajoutent de nouvelles revendications issues du 12ème congrès de l’UNTM, à savoir la diminution de l’ITS sur les salaires, l’augmentation des allocations familiales, le relèvement du taux de la valeur du point d’indice, la vie chère et le relèvement du SMIG.

 

Falé  COULIBALY.

PARTAGER

1 commentaire

  1. Merci camarade SG et bon courage et surtout tout faire comme la formation que les salaires soient alignés à ceux de l’espace UEMOA ou CDEAO. Que la formation soit uniforme mais aussi les salaires

Comments are closed.