Syndicat national des travailleurs de l’administration de l’Etat (SYNTADE) : Le nouveau Secrétaire général Yacouba Katilé chaleureusement accueilli hier à la Bourse du travail

2

C’est sous les acclamations de près d’un millier de travailleurs de toute l’administration malienne qui a accueilli le nouveau Secrétaire général du Syntade, Yacouba Katilé, hier, à la Bourse du Travail. Dans son premier discours adressé à tous les Maliens, il s’est dit  fier d’être élu à la tête d’une organisation aussi importante, mais surtout regrette l’acharnement dont a fait preuve son prédécesseur, Siaka Diakité, pour conserver ce poste. 

 

katilePlongé dans une spirale de problèmes depuis quelques mois, suite à l’annonce d’un second candidat, Yacouba Katilé, pour le poste de secrétariat général du Syntade, le Secrétaire général sortant, Siaka Diakité continue de peser de tout son poids pour conserver sa place.

Pour Yacouba Katilé, l’homme fort de l’organisation, le problème du Syntade est un faux problème qui est du à l’annonce de sa candidature contre le Secrétaire général sortant. En effet, pour lui, Siaka Diakité a usé de toutes ses forces pour que celui-ci retire sa candidature et se contenter du poste de 1er adjoint au secrétaire général. Malheureusement pour lui, l’envie d’apporter un nouveau souffle et de faire bouger les choses dans l’administration malienne a pris le dessus selon le Secrétaire rentrant et ses milliers de sympathisants.

Après de multiples tentatives pour dissuader son rival, Siaka Diakité d’après son successeur, Yacouba Katilé a utilisé désespérément les textes de l’article 5 pour retarder au maximum le Congrès. Car pour ce dernier, le 12ème Congrès était celui de tous les dangers et pour cause, il savait pertinemment qu’il n’avait pas la majorité ni parmi les délégués des sections, ni parmi ceux des Divisions, et que sa chute était inévitable. Lors de ce Congrès, sur les 141 délégués prévus, 92 étaient présents dans la salle alors que Siaka lui tentait de faire croire qu’il a la majorité des sections, a-t-il souligné.

C’est ainsi que le Conseil national en mettant le Bureau ensemble n’a constaté que l’absence de l’INPS, de l’Administration d’Etat, de la direction nationale du commerce et de la concurrence, dont aucun membre n’était présent, a-t-il ajouté. Et pour boucler la boucle, en lisant les statuts du règlement intérieur, on s’aperçoit que c’est l’article 12 qui parle d’une majorité des 2/3 : “II sera procédé au renouvellement d’une direction syndicale avant l’expiration de son mandat dans le cas où les 2/3 de ses membres en auront fait la demande et avec l’accord préalable de la direction à l’échelon supérieur“, a précisé Yacouba Katilé.

” Camarades, nous n’entrerons jamais dans une querelle de chiffonniers où on veut nous entrainer. Ce meeting qui visait à restaurer la vérité au public, signifie aussi que Siaka et ses amis supporteurs de l’UNTM ont tout intérêt à respecter le SYNTADE, et les décisions de son congrès. Toute patience a des limites, nous ne voulons pas exposer toutes leurs motivations, mais nous disons que la recréation et la diversion sont maintenant terminées. Sinon ce serait un déballage qui peut avoir des conséquences dépassant le simple cadre des syndicats. Nous mettons tout ce qui s’est passé dans différents Conseils d’administration, dans les rapports avec le Gouvernement et ses démembrements, dans une conception du syndicalisme, même si elle est vicieuse. Dans les rangs du nouveau Bureau, coexistent des FDR, des COPAM, des MP 22 ” a conclu, le nouveau Secrétaire.

Moulaye HAIDARA

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Chaque chose à son temps, le Président Alpha Oumar KONARE a fait 10 ans il est parti, le Président A.T.T. a fait 10 ans il a signé sa démission et toi tu as fait 17 ans tu refuses de partir et puis ton mandat est fini depuis MARS 2011 je pense que c’est toi même SIAKA DIAKITE qui a organisé ce 12 ème CONGRES par un BUDGET de Huit million (8 000 000 F C FA)en convoquant 7 DÉLÉGUÉS par section de BAMAKO, 2 par régions et 2 par Cercles tous ceux-ci étaient présents de KAYES à Kidal; je pose une question? Qui t’a poussé ou t’a obligé à organiser ce Congrès . Si tu sais que tu n’étais pas prêts pour partir il fallais pas organiser sinon là où nous sommes la jeunesse du Mali est très prêt pour le CHANGEMENT rien que le CHANGEMENT même le Président par Interime est très pressé pour l’élection présidentielle qui est le GRAND CHANGEMENT ou bien chez vous les peuls n’aiment pas quitter à temps le pouvoir non et non c’est pas un HÉRITAGE c’est un but bien déterminé il faut céder et faire la PASSATION avec ton SUCCESSEUR KATILE dans l’amiable cela est très bon pour l’avenir des TRAVAILLEURS DE L ADMINISTRATION DE L ÉTAT car la majorité veut le CHANGEMENT sur 15 sections 12 a répondu OUI POUR LE CHANGEMENT ET OUI POUR KATILE A LA TÊTE à bon entendeur salut

Comments are closed.