Syndicat national des travailleurs de l’administration d’Etat : Yacouba Katilé succède à Siaka Diakité et dénonce sa gestion

1

Les  rideaux sont tombés le vendredi 28 juin au CICB sur les travaux du 12ème congrès ordinaire du Syndicat national des travailleurs de l’administration d’Etat (SYNTADE). Au terme de ces assises, les congressistes ont porté leur choix sur Yacouba Katilé pour présider aux destinées de ce syndicat au détriment du secrétaire général sortant, Siaka Diakité, l’actuel patron de l’UNTM qui a claqué la porte avant la fin du congrès.

Yacouba Katilé
Yacouba Katilé

Baisser et contrôler les prix des denrées de première nécessité ; adopter une politique de fixation et de contrôle des prix des hydrocarbures, d’eau et d’électricité, respecter strictement le protocole d’accord entre le Gouvernement et le SYNTADE “. Telles sont quelques recommandations qui ont sanctionné les travaux du 12e congrès ordinaire  du SYNTADE. Ces assises ont été surtout marquées par deux faits majeurs. Le  premier est intervenu le jour même de l’ouverture des travaux quand le secrétaire général sortant Siaka Diakité a, semble t-il demandé le report du congrès suite à l’absence de quorum. Le second fait a été l’élection de Yacouba Katilé, au poste de secrétaire général du SYNTADE. Celui-ci après son élection a organisé un point de presse pour expliquer aux hommes de médias, les grandes lignes de son programme et surtout le départ précipité du secrétaire général sortant des lieux des travaux. Ainsi, dans son exposé, il a dénoncé l’attitude de Siaka Diakité, qui, “ sentant sa défaite venir a trouvé comme prétexte  que toutes les conditions ne sont pas réunies et a demandé la suspension puis le report sans consulter les membres de  l’instance dirigeante du syndicat “. M. Katilé qui est aussi secrétaire général de la douane de préciser que sur 130 délégués invités, plus de 90 ont répondu à l’appel. Toute chose qui prouve, selon lui, à suffisance que le quorum était atteint pour la poursuite des travaux.

 

C’est face à ce constat que nous avons décidé de poursuivre les travaux sans Siaka Diakité “, a-t-il précisé, avant de préciser que le nouveau bureau n’a pris aucune sanction à son encontre, qu’il demeure malgré tout un membre simple du SYNTADE.

Aussi, le conférencier  a dénoncé la manière dont le secrétaire général sortant conduisait les affaires au sein de ce syndicat.

Cela fait plus de six ans qu’il est à la tête de cette organisation, durant ce temps , aucune réunion ordinaire du bureau n’a été tenue, toutes les   rencontres étaient extraordinaire et  il n’a jamais présenté un bilan financier durant son mandat ” a regretté le nouveau secrétaire général.

 

En tout cas, Katilé a exprimé toute sa détermination  à s’atteler aux tâches qui lui ont été confiées pour le bien-être des travailleurs de l’administration d’Etat.

 

Il faut aussi rappeler que les congressistes ont demandé dans leur plateforme de revendications, la relecture du décret fixant les conditions d’attribution du passeport diplomatique, l’amélioration des conditions des travailleurs sociaux dans les organes pénitentiaires ;  la création d’un centre de formation et de perfectionnement.

Kassoum THERA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Bandes opportunistes, c’est du pareil quand un noiveau se plante les fesses dans un fauteuil. Bien tous ceux que vois avez dit alors apportez du changement au lieu de faire la gueule. Le prix des denrees de premieres necessites, de l’eau et l’electricite doivent etre un de vos objectifs a atteindre par tous les moyens. Les hydrocarbures apres. Il faut un control stricte des besoins essentiels du pays le reste viendra apres pour les moins neantis. On verra et te jugera aussi psr tes actes Mr. Katile, le peuple n’est plus dans un sommeil de mort, il commence a s’ettirer tranquillement et a demi reveille, cas meme mieix qu’un sommeil de mort. 👿 .

Comments are closed.